Clic’AMAP 2.0 augmenté et amélioré disponible d’un seul clic !

Aujourd’hui 50% des AMAP de la région Auvergne-Rhône-Alpes utilisent Clic’AMAP. La mise en ligne de cette nouvelle version « 2.0 » est l’occasion de vous redonner les clés de cet outil participatif et collectif au service du mouvement des AMAP.

Au sommaire de cet article :

  • Clic’AMAP évolue : pourquoi ? Vers quelles fonctionnalités ?
  • Se lancer sur Clic’AMAP
  • Bon à savoir sur Clic’AMAP

  • Clic’AMAP évolue : pourquoi, vers quelles fonctionnalités ?

La 2ème version de Clic’AMAP a été réalisée sur la base des retours d’utilisateurs.trices de plus en plus nombreux ! Nous travaillons déjà à la 3ème version disponible en 2019 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se lancer sur Clic’AMAP ?

Clic’AMAP est à destination des adhérents du mouvement des AMAP.

Le Réseau AuRA communique les codes d’accès à votre demande : clicamap@amap-aura.org. Les guides utilisateur en fonction des profils sont en ligne ainsi qu’un tutoriel de prise en mains.

Sa prise en mains peut être progressive : démarrage avec les informations de l’AMAP et ensuite la gestion des amapien.ne.s et pour aller plus loin dans la création des contrats en ligne.

Bon à savoir sur Clic’AMAP

  • rappel : à quoi sert Clic’AMAP ?

Il facilite la gestion quotidienne de l’AMAP et la mise en relation/en réseau entre les AMAP et entre les AMAP et les paysans, grâce à une base de données solides et facilement actualisables pour :

  • Apporter un outil de gestion et communication aux bénévoles en AMAP et aux paysan.nes (synthèse des contrats, tableau des permanences ….). Voir les principales fonctionnalités dans le tableau ci-dessus.
  • connaître et faire connaître les AMAP et paysans autour de chez moi, dans ma région et même partout en France ;
  • faire vivre la communauté des AMAP autour des valeurs, principes et engagements inscrits dans la charte des AMAP!

Les partenaires en AMAP s’engagent dans la vie du mouvement des AMAP ! Clic’AMAP est un moyen qui permet de faciliter cette mise en mouvement.

  • Comment est né Clic’AMAP ?

Le réseau des AMAP Auvergne Rhône-Alpes, en lien étroit avec Alliance Isère, s’est inspiré des fonctionnalités d’AMAPj, un outil développé par un amapien de la Drôme, pour développer ce nouvel outil incluant la dimension réseau : AMAPk, renommé désormais Clic’AMAP.

Ce projet est soutenu financièrement par les adhésions au réseau des AMAP AuRA et au Miramap, par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon et le Ministère de l’agriculture.

  • Pourquoi mutualiser nos données au sein du mouvement des AMAP ?

L’utilisation « en commun » de ce logiciel permet d’aller au bout de la démarche participative, en permettant à chacun de contribuer aux nouveaux développements et réciproquement d’en bénéficier.

Le partage de données est indispensable à la pleine exploitation de la dimension réseau de Clic’AMAP afin de pouvoir les utiliser au bénéfice de tous : cartographies, mises en relation, communication interne et externe …

Les données sont en sécurité : l’hébergement des données se fait sur un serveur unique et sécurisé (bien sûr !). Clic’AMAP est un logiciel libre déclaré à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), les informations sont conservées pendant 3 ans et sont utilisées uniquement par les réseaux d’AMAP, conformément à la loi « informatique et libertés ».

  • Pourquoi Clic’AMAP a été développé en open source/libre ?

Ce choix a été fait car les valeurs du « libre » en informatique sont proches des valeurs des AMAP : au sens du « partage », de la participation, et de l‘appartenance collective.

La forme «libre» permet de développer le logiciel dans une démarche participative, c’est à dire associant tous les membres du mouvement des AMAP qui le souhaitent aux développements. A l’image des organisations du mouvement dans lesquelles chaque membre peut apporter sa pierre à l’édifice.

Concrètement la démarche participative s’organise autour d’un comité de pilotage et d’un groupe de travail « développement » auxquels chaque amapien.ne et paysan.ne en AMAP peut participer.

  • Pourquoi l’utilisation est-elle liée à l’adhésion aux organisations du mouvement des AMAP alors que c’est un logiciel libre ?

Pour assurer une coordination dans la durée

Pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice tout en assurant une efficacité et une cohérence globale au projet, une coordination est nécessaire : 2 salariées assurent cette coordination sur une partie de leur temps de travail, avec une petite dizaine de bénévoles engagés dans la démarche participative et le pilotage.

Pour exploiter la dimension réseau du logiciel

Le logiciel développé doit être hébergé, entretenu et maintenu (évolutions). Il y a le logiciel lui-même et les services autour (hébergement, suivi des mises à jour), d’où la nécessité d’y accorder des moyens humains et financiers.

Par solidarité

Ces développements logiciels et les frais de maintenance et de suivi, sont rendus possibles par les cotisations versées par les AMAP membres des réseaux, et les subventions obtenues en leur nom, ce qui explique que l’accès au logiciel leur soit réservé.