AMAP et biodiversité cultivée

Le Réseau AMAP AURA soutient les paysans dans leur volonté de reprendre la main sur la sélection, l’échange et la vente de semences. En privilégiant une biodiversité cultivée dans nos contrats en AMAP, nous contribuons à défendre notre souveraineté alimentaire face au dérèglement climatique et aux monopoles des semenciers.

Mobilisons nous pour plus de diversité potagère

Après 8 mois de débats parlementaires, la déception s’empare des partisans des semences libres. Rappelez-vous,  l’article 78 de la « loi Egalim » (équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous), votée le 2 octobre dernier, autorisait à quiconque de vendre des semences anciennes aux particuliers.
Le Conseil constitutionnel a décidé, quelques jours plus tard, le 25 octobre, de censurer 23 articles de la loi EGALIM dont l’article 78, qui concernait la vente aux amateurs de semences du domaine public non inscrites au catalogue.
Lire la suite

SENSAS’AB: sélection participative de variétés potagères

Dans le cadre de ce projet intitulé SENSAS’AB, les partenaires du projet ont mis en place des essais à la ferme pour identifier des variétés interactives et caractériser de nouvelles variétés. Parmi les espèces choisies, certaines n’ont encore jamais été observées ou n’ont pas fait l’objet d’une sélection au sein du groupe (Amarante, Laitue, Coriandre). D’autres espèces ont déjà fait l’objet d’un criblage ou sont observées depuis longtemps (Tomate, Navet, Haricot). Pour connaître les résultats de ces expérimentations 2018, c’est ici.
Lire la suite

Biodiversité cultivée: ça bouge sur la région!

La ferme de Melchior, Campagne de financement participatif, Soutenez la station d’expérimentation Vavilof à Charly (69), laboratoire de la biodiversité européenne adaptée aux changements climatiques.

La Maison des semences paysannes de Haute-Savoie (MSP 74)qui réunit des paysans mobilisés pour partager des semences, contrer les méthodes de l’agro-industrie et militer pour des droits aux semences paysannes.

La Maison des semences paysannes de la Loire

Nathalie Cerclé, dans l’Allier, du côté de Trezelles, a un objectif clair : devenir autonome, et diversifier au maximum la production. Son incompréhension par rapport au revers du conseil institutionnel.