Amapien-nes - paysan-nes mobilisés sur des projets agricoles/alimentaires locaux

Faire vivre la solidarité paysanne : une nécessité

La volonté de commercialiser en circuits courts et donc de promouvoir localement l’appellation IGP Collines Rhodaniennes a naturellement conduit Anne et Pierre-André Déplaude à distribuer leur vin en AMAP. Le premier partenariat s’est mis en place en 2005 alors que le développement viticole était en cours. Le mouvement des AMAP a accompagné le domaine dans son développement économique et commercial et dans l’évolution de son mode de production (Passage en bio en 2008).

Parcours d’une citoyenne vers l’AMAP de son territoire

Edith VOGEL est une amapienne de 50 ans, militante climat aux côtés d’Alternatiba Rhône.
Avant de déménager à Villefranche et d’intégrer l’Amap BIOSOL, Edith était proche du milieu bio dans le Beaujolais viticole. Elle connaît le fonctionnement des associations du Réseau AMAP Auvergne Rhône-Alpes (AuRA) depuis une dizaine d’années.