Accessibilité pour tous aux produits paysans !

L’accessibilité à une alimentation de qualité pour toutes et tous est un enjeux important pour le réseau des AMAP !

Voici un bel exemple de panier solidaires, mis en place par les Paniers Marseillais : Willie, maraîcher du Vaucluse, distribue ses paniers une fois par semaine à Marseille : dans les quartiers nord à un prix très abordable pour les populations défavorisées grâce à un partenariat avec le Secours populaire.

Retrouvez l’article ici !

Le Réseau AMAP AURA travaille aussi sur l’accessibilité à une alimentation de qualité pour toutes et tous. Un projet est en cours actuellement avec Alterconso et le GESRA (groupement des épiceries sociales et solidaires d’Auvergne Rhône-Alpes) sur l’approvisionnement de la plateforme du GESRA en produits laitiers paysans et locaux. Dans le cadre de cette coopération, le Réseau a contacté l’association Alim Sol, qui œuvre dans les Monts du Lyonnais pour une accessibilité des produits paysans aux publics précaires.

Qui est Alim Sol ?

Alim Sol est née de la volonté de militants de permettre aux personnes en situation de précarité en milieu rural d’avoir accès à une alimentation paysanne locale. Alim Sol fonctionne comme une épicerie sociale itinérante : elle collecte ou achète des produits chez des agriculteur.rice.s partenaires puis les revend à moindre coût dans trois centres sociaux qui mettent à disposition des locaux.

Leurs objectifs en quelques mots :
L’accessibilité de tous à une alimentation de qualité : pouvoir se nourrir sainement malgré un petit budget.
La lutte contre le gaspillage alimentaire
La valorisation du travail des paysans locaux

Plus concrètement :
– Alim Sol Récupère/glane des invendus et surplus de production, ou des produits non commercialisables (non calibrés, « moches ») auprès des producteurs locaux.
–  Achète des produits à des agriculteur.rice.s partenaires qui les vendent à 30% du prix du marché ou qui les donnent par conviction (ex : mise à disposition pour le projet d’une cuve de lait par un éleveur et transformation prise en charge par le producteur).
Cet approvisionnement se fait le lundi et mardi matin.
– Puis l’association revend ces denrées à 15% du prix du marché dans trois centres sociaux des Monts du Lyonnais le mardi après-midi. Les bénévoles (souvent producteurs retraités) et la salariée assurent la logistique. Alim Sol réussit à toucher des personnes en situation de précarité via les travailleur.euse.s sociaux.les, mais ne demande aucun justificatif. Le panier moyen pour 4 personnes par semaine coûte 5 euros (30 centimes le kilo de légumes, 10 centimes la salade…).

Pour faire participer les bénéficiaires, dans un objectif de démocratie alimentaire, Alim Sol demande aux bénéficiaires d’être adhérents de l’association (pour une somme minime). Ils sont également invités à aller glaner des produits avec les bénévoles, et participer aux jardins partagés de l’association. Quelques personnes bénéficiaires sont également actives dans le CA d’Alim Sol.

Pour remercier les producteurs partenaires, Alim Sol organise tous les ans en février, un grand repas avec le CA. C’est l’occasion de faire un point sur les activités de l’année, et de remercier les agriculteurs lors d’un moment convivial d’échanges entre pairs, où ils n’ont qu’à mettre les pieds sous la table.  C’est un moment très apprécié, et les agriculteurs viennent toujours à 20 ou 25.

Enfin, Alim Sol a été largement reconnue sur son territoire, puisque la communauté de commune des Monts du Lyonnais finance son action et n’hésite pas à contacter l’association  pour tous types d’événements sur l’alimentation solidaire.

Vous êtes paysan, et avez déjà participé à ce type de dispositif ? Vous avez parfois des surplus de production ou des invendus et souhaiteriez en faire profiter des personnes en situation de précarité ?

Contactez Bénédicte : service-civique2@amap-aura.org