Annonces de Paysans

Besoin de rien, envie de noix ? Raisin ? Amande ?

Le GAEC des Trois Vrilles c’est trois jeunes paysans bio installés depuis quelques années. Clément, Simon et Marion se sont rencontrés car ils travaillaient sur des parcelles voisines, avant de se rendre compte qu’ils avaient une vision très proche de leur métier, beaucoup de projets communs, et l’envie d’aller plus loin ensemble.

En 2020, l’acquisition par Terre de Liens de vignes sur la commune d’Espenel, près de Saillans (26), a représenté un tournant pour eux. En effet, ces 13 ha de vignes ont été partagés et loués à 4 jeunes dont Marion, Simon et Clément : ces nouvelles parcelles ont permis à Marion et Simon de s’installer officiellement et à Clément d’agrandir ses surfaces et ainsi, consolider son installation. Mais surtout, ce fut l’occasion pour eux de commencer à travailler ensemble, d’abord sous forme d’entraide puis avec une association officielle : le GAEC des Trois Vrilles.

Leur activité principale est la production de raisin des cépages Clairette et Muscat blanc petit grain pour la fabrication de Clairette de Die AOC. Leurs vignes ont en moyenne 35 ans et jusqu’à 90 ans pour les plus anciennes !
Ils cultivent également des parcelles de noyers de variétés Franquette, Mayette et Parisienne, et des amandiers.

Un petit mot des paysan.nes :

Clément Delage, 31 ans.
De formation agricole, j’ai travaillé une dizaine d’années dans des associations de développement agricole en lien avec l’agriculture biologique et paysanne (Adear, Atelier paysan, Afocg…) et dans des fermes bio de la Drôme. J’ai décidé de sauter le pas en reprenant des vignes en 2018.

 

Simon Serre, 37 ans.
Originaire du Pilat, j’ai passé un bac professionnel spécialisé en élevage, avant de venir dans le Diois où j’ai découvert la culture de la vigne. Tout en étant salarié agricole, j’ai pu m’installer de façon progressive en reprenant des parcelles à Espenel.

 

Marion Vanel, 36 ans
Après une formation dans l’éducation de jeunes enfants, j’ai rapidement pris le tournant de l’agriculture, en réalisant une formation au CFPPA de Die en 2010. Dans la région de St Etienne et dans le Diois, j’ai travaillé dans plusieurs fermes (élevage, puis vignes) avant de rejoindre officiellement Simon, avec lequel je suis désormais associée.

Le regroupement de nos fermes au sein d’un GAEC nous a permis lancer de nouveaux projets :
– Plantation d’un verger d’amandier fin 2021 (variétés Ferragnès et Lauranne)
– Plantation de raisin de table en agroforesterie au printemps 2022 (variétés : Exalta, Centennial, Italia Ruby et Muscat de Hambourg)

Nos pratiques agricoles et nos valeurs : une agriculture biologique et paysanne

Lorsque nous nous sommes installés, nous ne nous sommes pas posé de question sur le mode de production : le choix de l’agriculture biologique était une évidence pour nous ! Parce que pour nous, bannir l’usage de la chimie, utiliser des fertilisants organiques comme le fumier, semer des couverts végétaux (engrais verts), limiter au maximum nos consommations d’intrants ou encore installer des nichoirs pour attirer les oiseaux dans nos parcelles relève du bon sens.

Nous sommes également engagés dans un processus de diversification de notre ferme : basée principalement sur la culture de la vigne, nous avons choisi de reprendre des vergers de noyers, mais également de planter des amandiers, des vignes pour le raisin de table, et réfléchissons à la mise en place d’un petit élevage. Il est important pour nous de promouvoir cette diversification, qui était de mise il y a quelques dizaines d’années dans notre secteur, et qui s’est quelque peu effacée au profit de la monoculture de vignes, jugée plus rentable.

Si nous avons évidemment du matériel moderne et performant qui nous simplifie la vie, nous sommes partisans d’une mécanisation raisonnable, et sommes fiers que les taches délicates soient effectuées à la main tout au long de l’année : l’épamprage de la vigne, les vendanges, les repasses de récolte de noix sont effectuées manuellement, à l’aide de notre courageuse main d’œuvre saisonnière sans qui nous ne pourrions pas faire tout ça !

Le collectif est quelque chose d’important pour nous : nous sommes adhérents à plusieurs CUMA (coopératives d’utilisation de matériel en commun avec d’autres agriculteurs), dont une que nous avons largement participé à créer, afin de partager du matériel avec nos voisins. Cela nous permet de créer du lien avec les autres paysans et de mettre en place des relations d’entraide qui nous paraissent indispensables.

Enfin, une des particularités de notre ferme dont nous sommes très fiers, c’est d’être en partie fermiers (locataires, donc) de la Foncière Terre de Liens, une entreprise de l’économie solidaire qui achète des terres agricoles grâce à l’épargne citoyenne et qui les loue à des agriculteurs bio. Ainsi, les terres acquises par Terre de Liens sont assurées de rester à vocation agricole et d’être toujours cultivées en Agriculture Biologique. Nous savons ainsi qu’après nous, de nouvelles générations d’agriculteurs bénéficieront à leur tour de cet appui, et que les terres resteront bio. Youpi !

Envie de raisin, amande, noix dans votre AMAP ? Contactez nous pour être mis en relation avec le GAEC des 3 Vrilles : contact@amap-aura.org, ou 04 81 91 65 34 – 07 74 80 06 29.

Ou bien directement :
Clément DELAGE / 06 28 32 14 44 / clem_delage@hotmail.com
Marion VANEL / 07 68 82 76 49 / marion.vanel@gmail.com

Sébastien et Denis, viticulteurs en Ardèche

« Le Mas d’Intras puise ses racines dans plus de quatre siècles d’exploitation familiale et s’inscrit parmi les plus anciens domaines d’Ardèche. Très attachés à la terre de leurs ancêtres, Denis Robert et Sébastien Pradal, Vignerons Indépendants depuis 1982, sont aujourd’hui à la tête d’un vignoble de 25 hectares, intégralement en Agriculture Biologique. Forts de notre volonté de transmettre aux générations futures un patrimoine préservé, notre engagement environnemental va au-delà du simple label bio. Engrais verts, faible adjonction de sulfites, fermentations spontanées, cuves chauffées à l’énergie solaire, bouchons en liège et cartons recyclés… notre philosophie se nourrit de bon sens paysan.

Aujourd’hui, nous mettons en œuvre, sur notre exploitation, les principes de la biodynamie car en plus de supprimer tout produit chimique de synthèse et de limiter les intrants vinicoles, nous cherchons à favoriser la vitalité des cultures, à créer du lien entre les êtres vivants et à stimuler les échanges…

Adhérents à la Confédération Paysanne et engagés auprès d’associations de valorisation du transport fluvial artisanal, nous travaillons sur Lyon, Paris et Caen en collaboration avec des livreurs à vélo. Intégrer le réseau des AMAP va dans le sens de notre démarche : favoriser les circuits courts et participer à une consommation plus responsable.

Nous livrons 2 fois par an la région Rhône-Alpes pendant les vacances de Pâques et les vacances de la Toussaint, principalement sur l’axe Valence-Voiron-Grenoble-Chambéry-Annecy mais aussi sur l’axe Valence-Lyon. La diversité de cépages implantés sur nos terroirs nous permet de produire une collection riche et variée de vins blancs, rosés et rouges. Structurés et équilibrés, ils sont élaborés avec un minimum d’intrants : une palette de plaisirs avec nos vins nature, légers et gourmands, nos vins de garde, charpentés et épicés ou encore nos vins traditionnels, généreux de fraîcheur et de fruit. »

Sébastien et Denis peuvent livrer autant de vin que nécessaire, avec un minimum pour l’AMAP de 60 bouteilles.

Livraison possible dans la Drôme, l’Isère, la Savoie, la Haute-Savoie autour des grands axes routiers (on évitera d’aller s’égarer au fin fond d’une vallée ou d’escalader les montagnes en fourgon !).

2 livraisons par an envisagées sur l’AMAP.

Adresse de la ferme :

Mas d’Intras

3080 route d’Intras, 07400 Valvignères

Produits du domaine pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • Vins
  • Jus de raisin

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Sébastien, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

Julien, éleveur de poules pondeuses bio dans le Rhône

Julien Cadu s’est installé en 2021 dans le Rhône en élevage de poules pondeuses BIO sur 2 hectares.

Déjà amapien à l’AMAP de Tarare, c’est tout naturellement que Julien s’est tourné vers les AMAP pour commercialiser sa production. Il choisit le département du Rhône et nomme sa ferme « La Grignette ».

Il y est avec Camille, sa compagne, et leurs 3 poussins !

La Grignette, c’est la création d’une micro ferme dans le Beaujolais proposant :

  • des œufs bio de poules élevées dans les bois pendant 3 ans,
  • du maraichage sans intrants dans une serre en aquaponie,
  • des herbes aromatiques et petits fruits.

« Nous souhaitons donc une distribution locale. En direct, à la ferme, sur quelques marchés, via des magasins bio, locaux et/ou de producteurs et via des collectivités.

Nous allons aussi développer au sein de la Grignette, de la culture maraîchère, un coin restauration, deux gîtes champêtres et un parcours pédagogique sur l’écologie positive à l’attention des élèves d’écoles primaires et collèges, et tout autre visiteur. Le but de ce parcours est à la fois de participer à la transition écologique grâce à la sensibilisation et aussi de lutter contre la sinistrose parfois grave qui pèse sur les enfants à cause des mauvaises nouvelles/ perspectives écologiques. L’idée n’étant pas nier, loin de là mais d’avancer tout de même en agissant et en observant les bonnes dynamiques. Le parcours aura donc pour but d’informer sur des initiatives/ avancées en matière écologique, locales et internationales et aussi de donner des clés simples et efficaces pour être acteur au quotidien. »

Adresse de la ferme :

Ferme La Grignette

5094 le Crêt des femmes – 69620 Ternand

Produits de la ferme de la Grignette pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • Oeufs bio

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Julien, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

Hélène et Nicolas, paysans-boulangers éleveurs en Haute-Loire

Hélène et Nicolas sont deux anciens amapiens de Saint-Priest, dans le Rhône. Pour eux deux, cette expérience à été un déclic pour changer de vie. Échanger avec les producteurs-paysans de l’AMAP les a conforter dans leur envie de retour aux sources. Offrir des aliments de simples et de qualité tout en prenant soin de l’environnement est maintenant au cœur de leur quotidien !

De technicien dans l’informatique Nicolas est devenu paysan-boulanger-éleveur. Il est maintenant installé depuis 4 ans en Haute-Loire, à 1000 m d’altitude, après avoir repris l’exploitation de son papa. Il a converti les 40 hectares de la ferme à l’Agriculture Biologique, créé les éléments de stockage, le circuit de tri du grain, la meunerie et le fournil. Après une longue réflexion, il a décidé de garder l’élevage de vaches allaitantes (viande) existant dans un souci de cohérence agronomique. La Grange aux Épis était née !

Pour équilibrer les rotations, la culture des céréales (blés anciens, seigle, grand épeautre) alterne avec les lentilles, la cameline et les prairies temporaires.

Toutes les céréales produites sur l’exploitation sont triées, puis transformées en farine à la ferme avant de devenir des pains au levain naturel. La pâte est pétrie et façonnée à la main, la cuisson se fait dans un four à bois. La vente s’effectue sur place deux fois par semaine et dans un magasin de producteurs.

L’élevage comporte 11 vaches mères Charolaises et Aubrac, un taureau Aubrac, des bœufs et génisses. L’effectif (très modeste) est de 25 bêtes. Les animaux ne mangent que du foin ou de l’herbe, jamais de céréales ou « d’aliments », même pour la phase d’engraissement. Elles pâturent les parcelles qui ne peuvent être cultivées (trop humides, trop de pente…), apportent le fumier nécessaire aux céréales et mangent le foin produit sur les prairies temporaires.

Un programme de préservation des zones humides est en cours de développement sur l’exploitation et nous souhaitons, dès que cela sera possible replanter des haies.

D’ici la fin d’année, Hélène s’installera en association avec Nicolas. A deux, ils souhaitent diversifier leur production !

Hélène et Nicolas sont à votre écoute pour vous rencontrer et vous donner tous les renseignements dont vous pourriez avoir besoin !

Produits de La Grange aux Épis pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • pains divers et variés (blés anciens, seigle, grand épeautre, graines…)
  • viande bovine (bœuf, génisse, veaux) – 2 à 3 fois dans l’année
  • lentilles vertes
  • brioches au levain (sans levure)
  • pains au lait
  • huile de cameline

Hélène et Nicolas sont prêts pour un partenariat AMAP d’ici la fin d’année 2022.

« Pour nous, intégrer une AMAP, ce serait bien plus qu’obtenir un nouveau débouché pour nos produits. Ce serait aussi un aboutissement de notre travail, une reconnaissance et un joli clin d’oeil à notre parcours: d’amapiens, nous sommes devenus paysans et nous revenons à l’amap côté producteurs » – Hélène et Nicolas

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Hélène et Nicolas, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

 

Hugo, castanéiculteur en Ardèche

Ancien amapien à Lyon, Hugo Grillas s’est installé en juin 2021 en tant que castanéiculteur.

Les châtaignes sont ramassées à la main et une partie des parcelles est déjà convertie BIO (le reste en conversion).

Hugo cherche des partenariats en AMAP pour septembre / novembre 2022. C’est une production saisonnière, donc cela concernerait une à deux fois par an. Livraison possible pour une seule partie de la production.

Produits de la ferme d’Hugo pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • châtaignes fraîches au naturel, variétés précoces et d’autres tardives
  • confiture de châtaigne
  • Plante, sirop, huile, vinaigres romatisés et des bourgeons macérés

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Hugo, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

Christophe, paysan-cueilleur-transformateur dans l’Ain

Christophe exerce l’activité de cueilleur/producteur-transformateur de produits naturels. Il propose une belle gamme de produits atypiques et ancestraux, combinant propriétés gustatives et médicinales, sans aucun additif. Les plantes ayant un intérêt thérapeutique avéré (plantes à parfum, aromatiques et médicinales) sont travaillées. Il réalise seul tout le processus, du début à la fin de chaîne, de la cueillette en passant par la transformation, le conditionnement jusqu’à la distribution ou la livraison. Le tout dans une démarche de valorisation et de préservation des ressources naturelles locales.

« Ayant comme beaucoup été fortement impacté par la situation sanitaire , mon ambition est modestement de pouvoir continuer de distribuer au mieux mes produits dans les cadres qualitatifs les plus locaux et directs correspondants en terme d’éthique et de cohérence , et permettant la meilleure accessibilité à tous.
Il apparaît également important de pouvoir ré-impulser convivialité et dynamisme dans les cadres collectifs tels que les AMAP récemment bien mis à mal par les successives considérations sanitaires , et ce en vue de les faire rebondir et perdurer.
Je met un point d’honneur à donner le primat à cette philosophie , tant dans ma pratique que dans la distribution , et également dans ce qui est pour moi primordial à savoir la pérennisation et valorisation des ressources naturelles sauvages d’une part , et la poursuite d’une démarche respectueuse locale et équitable environnementalement et humainement d’autre part. »

Les cueillettes sont réalisées à la main , avec une minutie toute particulière. Les cueillettes réalisées en milieu sauvage le sont seulement de manière « raisonnée », et ce exclusivement sur des sites naturels préservés sur lesquels il convient d’opérer des rotations . Christophe transforme des produits naturels frais sitôt la cueillette effectuée. 

Produits du Cueilleur du Bugey pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • sève de bouleau brute ou aromatisée
  • bourgeons en gelées et sirops
  • fleurs en gelées et sirops (coquelicots, roses anciennes, pissenlits, primevère officinale « fleurs de coucou », reine des près, lilas, sureau)
  • plantes aromatiques (menthes, thyms, fenouil, lavande, origan, basilic, hysope) en gelées, sirops, confits ou huiles
  • noix : cerneaux ou huile
  • vinaigres parfumés

Pour les gourmandes et gourmands, Christophe propose aussi une ronde des pestos : ail des ours, ortie, basilic citron et menthe !

Pour en savoir plus, parcourez le catalogue des produits du Cueilleur du Bugey : voir le catalogue

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Christophe, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

 

Emmanuel, apiculteur dans le Rhône

En 2018, Emmanuel crée les Ruchers de Coteaux et s’installe en apiculture, seul, sur la commune de Chabanière dans le Rhône.

« La vie des abeilles étant une passion, j’ai décidé de me reconvertir pour développer cette activité d’apiculture. A la base j’ai une formation en agriculture puis j’ai suivi des formations pour me spécialiser dans l’élevage des abeilles.

En 2018 j’ai commencé avec 4 ruches, j’en ai maintenant 100 et mon objectif est d’atteindre 130.

Cette structure à taille humaine me permet de consacrer beaucoup de temps aux abeilles, de suivre les ruches avec attention et de pratiquer une apiculture raisonnée selon une charte définie.

Le rucher principal est situé sur la commune d’Orliénas où est la ferme avec le bâtiment agricole. Au printemps, je déplace les ruches au fil des floraisons afin de récolter différents miels.

En général, selon les années, cela me permet de proposer 5 miels différents : Fleurs de Printemps, Tilleul, Montagne, Châtaignier et Acacia. Je commercialise en direct depuis mon exploitation et une autre partie est réalisée par des commerces de proximité, magasins de producteurs et quelques marchés.

Également, je souhaite partager mes connaissances, notamment en assurant des interventions pour les enfants dans les écoles primaires et j’ai toujours plaisir à discuter avec les personnes intéressées par ce monde passionnant des abeilles. »

Déjà en vente en circuits-courts (vente directe, groupement d’achats solidaires, A deux près de chez vous, épicerie locale et deux marchés), Emmanuel souhaite rentrer en partenariat AMAP pour valoriser sa production et éviter les commissions intermédiaires et pouvoir échanger avec les consommateur·ices lors des livraisons. Il peut démarrer les livraisons dès février 2022.

Produits des Ruchers de Coteaux pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • pots de miel de 250g ou 500g (toutes fleurs, tilleuls, montagne, châtaignier… selon les saisons !)

Le petit plus gourmand : vous retrouverez des recettes pour sublimer le miel des abeilles d’Emmanuel sur son site : https://ruchersdescoteaux.fr/recettes/

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Emmanuel, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

Valérie, éleveuse d’escargot en Ardèche

Valérie Delabre, agricultrice depuis 2011, élève des escargots et 92 poules pondeuses avec son mari sur la commune de Bourg-Saint-Andéol en Ardèche. Valérie est en agriculture paysanne et est adhérente à la Confédération Paysanne.

En 2021, Valérie s’installe en poules pondeuses avec volière. Elles sont plein-air, l’objectif était d’avoir des œufs et de faire nettoyer les parcs d’escargots  l’hiver. En 10 années d’installation, aucun produits n’a été déversé sur les terrains de l’exploitation. Le fumier est fait sur la ferme et Valérie ensemence ses parcs également à la main.

Valérie rencontre des difficultés pour la vente de ses œufs d’octobre à mai, les gens ne viennent pas à la ferme, elle et son mari ont dépanné un magasin de producteurs qui avaient 3 producteurs d’œufs : leurs poules ne pondaient plus. Aujourd’hui, un des producteurs fournit de nouveau ce magasin donc Valérie et son mari n’ont plus ce circuit de distribution. Très motivée par le modèle AMAP, cette paysanne investie, qui organise des marchés producteurs-artisans, aimerait avoir une commercialisation de ses œufs régulière, sans quoi ce beau projet de poules pondeuses plein-air pourrait s’arrêter.

Produits du GAEC Escargot des Restanques pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • escargots transformés directement sur la ferme
  • œufs

Son mari et elle sont prêts à livrer une AMAP dès février 2022, à créer du lien avec les consommateur·ices en faisant parti d’un collectif !

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Valérie, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

 

Olivier, éleveur de volailles de Bresse dans l’Ain

Olivier Anglicus est installé depuis 2019 sur la ferme de Corvangel à Saint-Martin Le Chatel dans l’Ain. C’est une ferme de 88 ha certifiée volaille de Bresse et exploitation BIO (sauf pour la volaille de Bresse). Les volailles sont élevées avec les céréales produites par l’exploitation.

La ferme se situe sur un chemin pédestre « le sentier de fenille ». Tout au long de la promenade il y a un affichage qui explique la volaille de Bresse.

En production principale de volailles de Bresse, la ferme de Corvangel accueille aussi des vaches allaitantes, des volailles fermières, des pintades, des poulardes, des chapons… Et bientôt des cochons !

Olivier vend actuellement sa production sur le marché et directement sur sa ferme. Ayant été informé du modèle AMAP grâce à la Confédération Paysanne et ayant été séduit par cette « vente équitable, sans intermédiaire, pour l’agriculteur et le consommateur », Olivier cherche recherche un partenariat AMAP dès que possible. Car en AMAP, le ou la consommateur·ice connaît le produit… et le paysan !

Produits de la ferme de Corvangel pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • volaille de Bresse
  • poulet fermier / pintade / poularde / chapon BIO
  • pâté en croûte
  • rillettes
  • galantine de foie (tout en volaille)

Pour le poulet fermier et les rillettes, Olivier est disposé à débuter dès février 2022 des livraisons en AMAP.

Le petit plus gourmand : Olivier vous propose également des paniers garnis pour les fêtes avec les produits de la ferme et une bouteille de Mâcon.

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Olivier, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

Manon, productrice de Plantes Aromatiques et Médicinales dans le Rhône

Manon s’est installée sur le plateau agricole de Saint-Genis-Laval en tant que productrice et cueilleuse de plantes aromatiques et médicinales en 2019.

Tout d’abord cueilleuse de plantes sauvages, elle met en place des cultures d’une vingtaine d’espèces sur un peu plus de 1000 m2.


Elle réalise des infusions, des sirops de plantes (sans arômes ajoutés !), des compotes et confitures de fruits sauvages comme la myrtille, la châtaigne ou encore le cynorrhodon (plus connu sous le nom de gratte-cul). Elle propose aussi des herbes aromatiques pour la cuisine, du pesto à l’ail des ours et des tartinades 100% végétales à la châtaigne et aux plantes pour l’apéritif.

Elle envisage de créer prochainement une gamme de bonbons et de glaces aux plantes.

Ses techniques culturales visent à respecter la vie du sol et la biodiversité.
Elle n’utilise aucun engrais, ni traitements chimiques, seulement des infusions de plantes quand cela est nécessaire.
Elle préfère aussi désherber manuellement et apporter des matières végétales qui compostent directement au sol pour l’enrichir naturellement.
Les plantes sont récoltées au stade optimal puis séchées à basse température par ventilation et triées minutieusement pour ne conserver que les parties actives de certaines plantes, que ce soit les fleurs, les feuilles…

Elle est déjà partenaire de deux AMAP et souhaite se lancer avec d’autres, déjà formées ou en création.
Intéréssé.es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Manon, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.

Aurélia et François, producteurs de châtaignes

Installés depuis peu, Aurélia et François cultivent des châtaignes en Ardèche, sur la commune de Sablières. Certifiés AB, ils transforment leur production dans un atelier collectif, et souhaitent commencer à livrer des AMAP. Ils proposent de mettre dans les paniers des crèmes et purées de châtaigne, de la farine de châtaigne, et des châtaignes au naturel.

Quand on leur demande pourquoi ils souhaitent devenir paysans en AMAP, voici ce qu’ils répondent :

« Pour nous, devenir paysan.ne en AMAP, s’est s’inscrire dans la continuité de notre démarche de production, qui se veut respectueuse de notre environnement, en passant par des circuits courts et organiser des livraisons groupées pour limiter notre impact carbone »

Ils pourraient livrer jusqu’à 300 km de chez eux si les commandes sont suffisantes.

Si vous êtes intéressés, contactez-nous pour être mis en relation avec eux, à contact@amap-aura.org.

Marie Eve, productrice de viande de veau dans la Drôme

Située dans les montagnes du sud des Baronnies provençales, à 850 m d’altitude la ferme de Marie-Eve conjugue agriculture biologique et accueil à la ferme. Elle élève des vaches, de race Aubrac, pour produire de la viande de veau.

Au cœur d’une nature en déprise agricole depuis un certain nombre d’années, le troupeau de Marie Eve défriche, élague et ouvre les espaces en voie de fermeture et où l’incendie menace, grâce au pâturage.
Lire la suite

Élisabeth, productrice d’œufs et de petits fruits

Elisabeth s’est installée en 2020 dans la Loire, pour démarrer un  élevage de poules pondeuses et produire des petits fruits. Elle travaille avec son fils sur une ferme de 9ha. Ils produisent également des céréales, destinées à nourrir les poules. Toute sa production est en bio, et elle est accompagnée par l’ARDAB et l’ADDEAR de la Loire.

Elle voudrait commercialiser sa production en AMAP, en proposant des contrats œufs et/ou petits fruits, ainsi qu’éventuellement quelques produits transformés comme des sorbets, des confitures…
Lire la suite

La Basse Cour Bio en difficulté, commande d’œufs bio supplémentaires

La Basse Cour Bio doit faire face à une très forte baisse de ces ventes d’œufs.

Ils proposent des ventes à prix promo de plaques de 30 œufs (DLC 26 jours) pour ne pas être obligé de détruire les œufs pondus. Cela peut être l’occasion de lancer un partenariat œufs dans votre AMAP ! N’hésitez pas à le proposer à votre entourage ou structure pouvant les aider.

Message de Michel Ferriz, producteur de La Basse Cour Bio :

« Bonjour à tous,

Nous rencontrons en ce moment une forte chute de nos ventes et donc un surplus d’œufs que nous avons, ceci est dû au déconfinement. Nos consommateurs ont radicalement changé leurs habitudes. Ils ont déserté les marchés au profit des restaurants, bars et magasins non alimentaires dont ils ont été privés pendant de long mois.
Par contre en tant que producteur nous ne pouvons stopper la ponte des œufs qui elle est très abondante en cette période de l’année.
Il y a une très forte baisse des marchés,  celle-ci est de l’ordre de divisé par 3 par rapport à notre rythme de production.
De ce fait, nous pensons qu’il va falloir sur cet été détruire des œufs (principalement) pour maintenir la fraîcheur de nos produits.

Nous cherchons des solutions de placement de nos œufs (grossiste, restaurant, fabrication…).

Nous souhaiterions proposer sur cet été des commandes complémentaires au contrat pour des plaques de 30 œufs au tarif promotionnel de 7€50.
Je souhaiterai aussi faire appel aux adhérents pour pouvoir proposer dans leur entourage, ou structure de travail, association, etc… un système de commande groupée, je me déplacerai pour les livraisons directement sur le lieu en question à définir ensemble. les commandes se feraient sous la même forme que le lien google drive ci-dessous.
Comptant sur votre entraide,
Excellente soirée,
MARIE ET MICHEL FERRIZ »
 
Pour commander il suffit de remplir le formulaire ci-dessous au plus tard à 18h la veille de la livraison de l’AMAP des semaines impaires.
Merci pour vos partages !
Peut être une image de 2 personnes

Claire, éleveuse de poulet de chair en Isère

Claire est en cours d’installation en Isère, en élevage de poulet de chair. Elle recherchera dès 2022 des partenariats en AMAP.

Elle nous explique son projet :  » j’ai pour projet de m’installer au cours de l’année 2022 sur l’exploitation familiale de mon compagnon, située à St Baudille de la Tour, afin de démarrer une activité de volailles de chair. Je souhaite élever des poulets de race « cou nu » et des dindes « bronzées » pour favoriser une croissance lente et une qualité gustative de la viande.

Pour garantir la traçabilité et le bien-être de nos animaux, nous les recevrons à l’âge d’un jour dans un bâtiment chauffé. Aussi, pour la nourriture, je souhaite travailler avec des céréales locales produites par mon compagnon dans un rayon de 10 kilomètres autour de l’exploitation.

A partir d’un mois, ils auront accès à un parcours ombragé avec de l’herbe à volonté.
Contre les parasites et autres maladies, j’utiliserai uniquement des méthodes alternatives : ail, armoise, tanaisie, ortie…

Tout au long de l’année, des poulets de plusieurs tailles seront disponibles en prêt à cuire (avec au choix : tête et abats). Concernant les dindes, elles seront disponibles uniquement pour les fêtes de fin d’année.

Je recherche à nouer des partenariats avec des AMAP ! »

Si vous êtes intéressés pour lancer un partenariat volaille avec Claire, contactez-nous à contact@amap-aura.org ou au 07.74.80.06.29.

Olivier et Benoit, producteurs de viande de porc et charcuterie dans le Rhône

Benoit et Olivier se sont connus en 2001 au milieu de leurs études en agronomie. Le projet de s’installer en élevage de porc  muri depuis 2018, né de la volonté de se réorienter vers une activité porteuse de sens, à la fois d’un point de vue professionnel et familial. Il mêle des aspirations complémentaires des deux associés : Benoit réfléchissait depuis longtemps avec Clémence, sa compagne, à une reconversion professionnelle vers un métier d’artisan sur une activité d’alimentation autour des produits du terroir. Olivier de son côté envisageait de monter progressivement un élevage de porcs plein air en complément de son activité professionnelle d’accompagnement de projets de développement.

En 2020, le projet se concrétise et ils s’installent sur la ferme Terre d’Arjoux, à Saint Julien sur Bibost dans le Rhône sur les pentes du Crêt d’Arjoux. A 650 m d’altitude. Le site surplombe les vallées de la Brévenne et de la Turdine et offre un beau panorama sur les Monts d’Or et les Monts du Beaujolais. Il est composé de prairies naturelles et de forêts de feuillus (charmes, chêne, châtaigner), un petit cours d’eau y prend sa source.


Lire la suite

Kevin, paysan éleveur, Rhône et Loire

Suite à une reconversion professionnelle, Kevin s’est installé à Chassenoud, sur la commune de Longes le 1er janvier 2021 en élevage diversifié.  Il nous raconte son parcours et son travail :

« J’ai repris la ferme de Gérard Hemain qui produisait du lait pour la fromagerie Guilloteau. J’y ai apporté plein de changements.


Lire la suite

La belle Bleue, une spiruline locale produite dans l’Ain

Franc est installé au cœur de la Dombes depuis février 2017, ou il a lancé sa production de spiruline : la belle bleue.

Il propose une production  de spiruline «paysanne», commercialisée sous la marque «Spirul’Ain», témoignant ainsi de son fort attachement au territoire.  La belle bleue est aussi  membre de la Fédération des Spiruliniers de France, organisme professionnel qui travaille notamment sur la création d’un cahier des charges pour une production biologique de la spiruline.


Lire la suite

Priscilla, éleveuse de chèvres et brebis dans l’Ain

Priscilla s’est installée avec son compagnon sur une ferme Terre de Liens, au lieu-dit les Bergonnes, dans l’Ain, en 2012, après avoir passé quelques années aux Pays Basques Ils élèvent des chèvres et des brebis, pour produire du fromage. Leur production est AB, et ils ont commencé les démarches pour être labellisés Nature et Progrès. Ils font également partie d’autres réseaux comme Patura’juste et Paysan de Nature.
Lire la suite

Mathilde et Julien, viticulteurs dans le Rhône

Mathilde et son compagnon Julien se sont installés en 2016 dans le Beaujolais. Après un DUT Info-Com, vigneronne dans l’âme, Mathilde suit en 2004 un BTS Viticulture-Oenologie au Domaine Saint-Cyr à Anse, avant de s’installer une dizaine d’années plus tard. Présent au Domaine depuis sa création, Julien rejoint officiellement l’aventure en 2020 comme conjoint collaborateur, après avoir travaillé 15 ans dans le logement social. Il apporte ses compétences, acquises en Australie et dans les Crus du Beaujolais.
Lire la suite

Sandra, éleveuse de poules pondeuses dans la Drôme

Sandra et son compagnon se sont installés en 2020, à Bouvière dans la Drôme sur une ferme diversifiée. Ils élèvent des poules pondeuses, mais aussi des chèvres, pour faire du fromage, et produisent des jus de fruits (pommes, poires).

Ils ont déjà suffisamment de débouchés pour les jus et les fromages pour le moment, mais aimeraient se lancer dans des partenariats en AMAP pour leurs productions d’œufs bio. Leurs 240 poules, élevées dans le respect du bien être animal et de l’environnement (plein air, dans des poulaillers ombragés, plantation de haies…), produisent des œufs toutes l’année. Ils  seraient ravis de lancer des partenariats avec les AMAP à proximité. Ils ont besoin d’écouler 500 à 600 œufs par semaine.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation, à contact@amap-aura.org ou au 07.74.80.06.29.

 

Teddy et Léa, producteurs d’œufs bio !

http://reseauisere.amap-aura.org/wp-content/uploads/sites/60/2021/02/La-ferme-des-loulous-1.jpgTeddy et Léa ont créé le GAEC La Ferme des Loulous en septembre 2020 sur la commune de Serpaize 38200 (30min au sud de Lyon, 10min de Vienne).

Ils cultivent un terrain en friche de 5ha sur lequel ils ont deux activités principales certifiées Agriculture Biologique : le maraichage et les œufs, et ce sont uniquement pour les œufs qu’ils recherchent des partenariats AMAP.


Lire la suite

Marie et Florian, producteurs de vin en Savoie

Marie et Florian produisent du raisin sur leur ferme savoyarde, située à Serrières-en-Chautagne. Installés depuis 2016, en bio, ils ont le projet de se faire certifier Nature et Progrès.

Attachés à la préservation des sols, ils pratiquent la vitiforesterie : ils cultivent sur sol vivant, c’est à dire sans travail du sol, et laissent l’herbe pousser librement dans leurs vignes :  « Nous ne travaillons plus les sols et luttons ainsi contre leur dégradation. L’hiver 2020-2021 sera chez nous l’hiver de la première plantation d’arbres et de haies au sein de nos parcelles. Nous planterons des arbres avec les élèves de 4ème du collège voisin qui seront les bâtisseurs de notre avenir ! »

Pour fertiliser le sol, ils n’utilisent que le fumier des vaches de leur voisin, et souhaitent à terme ne plus utiliser aucun engrais :  » nous attendons que la plantation des arbres dans les vignes nous amène une autonomie au niveau de la matière organique produite in situ » explique Marie.

Ils aimerait développer la vente directe, et locale, c’est pourquoi ils souhaitent démarrer des partenariats AMAP.

Les livraisons pourraient commencer dès maintenant, avec un rythme d’une livraison par trimestre, dans toute la région AuRA.

Interessé.e.s ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Marie et Florian, à contact@amap-aura.org.

Retrouvez toutes les annonces de paysan.ne.s en recherche de partenariat sur cette page.

Le projet d’installation d’Alexandre en poules pondeuses voit le jour !

Le mois dernier, nous avions relayé la cagnotte d’Alexandre et sa compagne Gaëlle, qui s’installent en élevage de poules pondeuses dans le Rhône. Ils avaient le projet de livrer bientôt des AMAP près de chez eux. Leur projet d’installation se concrétise, et ils pourraient commencer les livraisons en AMAP dès fin février !

Leur ferme est située à Lentilly en banlieue Lyonnaise. Gaëlle et Alexandre expliquent qu’ils sont très attachés à cette région, pour ses paysages vallonnés, ses prairies et sous-bois, qui sont propices à l’élevage de volailles.


Lire la suite

Aux ardents – vin biologique et entêté !

En octobre 2018, Thomas et Mylène reprennent 1,38 ha de vignes autour de leur maison, à Odenas, en AOC Brouilly, ainsi qu’un cuvage qui n’a pas servi depuis 15 ans.

Ils n’ont jamais fait de vin, ne savent pas conduire une vigne, n’ont aucun viticulteur dans leur entourage familial, et se lancent dans l’aventure avec la fougue des innocents, en plus de leur travail respectif à temps plein.
Lire la suite

Aux bonnes sources, des châtaignes ardéchoises traditionnelles et éthiques

Mansour et Nathalie se sont installés en 2011 à Saint-Andéol-de-Vals, où ils produisent des châtaignes. Leur châtaigneraie s’étend sur plus de 10ha, « sur des monts aux forêts de châtaigniers cultivés, sélectionnés et greffés depuis plus de 400 ans, au milieu des sources ». C’est d’ailleurs ce dernier éléments qui les a inspiré pour le nom de la ferme : Aux Bonnes Sources. Dans cet environnement vallonné, les arbres sont plantés sur des Faysses, nom donné aux terrasses de pierres traditionnelles, permettant de retenir la terre lors des épisodes cévenoles.
Lire la suite

La ferme de la montagne, nouveaux partenariats miel dans l’Ain !

Stéphane s’est installé en 2018 à l’Abergement de Varey, dans l’Ain en tant qu’apiculteur. Avec 50 colonies, il a une petite production de miel et souhaite commercialiser l’ensemble de sa production en vente directe. Il vend déjà une partie de sa production sur les marchés, et voudrait lancer des partenariats avec les AMAP autour de la ferme, dans un rayon de 40 km. Son objectif : vendre la majorité de sa production en AMAP ! Il est prêt a débuter les partenariats dès à présent !

Son miel n’est pas encore labellisé bio, mais Stéphane a le projet de faire certifier sa production dans les 2 prochaines années ! Les AMAP pourraient être un bon soutien en ce sens !

Envie de vous lancer dans un partenariat miel avec Stéphane ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec lui ! Ecrivez-nous à contact@amap-aura.org !

Partenariat champignons dans la Drôme

Nicolas s’est installé en 2019 dans la Drôme, en production de champignons !  Principalement des pleurotes, qu’il propose fraiches ou transformées, par exemple en Tempeh : « Je fabrique du substrat à base de paille dans lequel j’inocule du mycélium de pleurote, je les incube puis récolte les pleurotes pour les vendre frais, séchés ou transformés en délicieuses recettes de tartinable ou de fritures. Utilisant les mêmes process et savoir-faire, je fabrique du Tempeh, à partir de graines (trempage, cuisson, égouttage) ensemencées avec des spores de champignon pour créer un bloc tout blanc de graines liées par le champignon. »

En cours de certification AB, déjà en partenariat avec 2 AMAP de la Drôme !

Envie de vous lancer dans un nouveau partenariat champignons ? Contactez-nous à contact@amap-aura.org, nous vous mettrons en relation avec Nicolas !

La colline aux moutons : des partenariats agneaux et la création d’un micro abattoir dans la Drôme !

Claire et Yann sont installés en bio, à Ballons, dans la Drôme, depuis 2015. Leurs agneaux naissent uniquement au printemps (saison naturelle), pour être élevés ensuite dans les collines avec leur mère où ils profitent d’une végétation sauvage et diversifiée.

Très attachés à une manière de produire biologique, respectueuse de l’environnement et du bien être animal, ils ont créé leur propre micro abattoir, géré collectivement avec douze autres éleveur.se.s. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Lire la suite

Anne Sophie, apicultrice dans l’Ain

Anne-Sophie s’est installée en 2016, à Lagnieu, dans l’Ain, en tant qu’apicultrice. Elle a 200 ruches, et est en cours de conversion. Elle obtiendra le label AB dès l’année prochaine. Elle produit différents types de miel (toutes fleurs de l’Ain, acacia, tilleul, châtaigniers…) ainsi que de la gelée royale.
Lire la suite

Domaine Romanesca

Antoine, Olivier et Lucrèce produisent du vin sur le domaine Romanesca, à Fleurie, qu’ils ont repris à la suite de Guy et Ferréole Chastel, les parents des deux garçons. Après des carrières dans des domaines très différents de la viticulture à Lyon, ils souhaitent donner un nouveau souffle au domaine.


Lire la suite

La ferme de la Fournachère, élevage ovin

Christelle et son compagnon travaillent sur une ferme de 64ha, situé dans le village Les Haies dans le Rhône. Ils ont été aidés par Terre de Lien pour leur installation en 2017, et accompagnés par l’ADDEAR. Ils sont en conversion AB depuis l’année dernière.
Lire la suite

Julie, éleveuse de poulets de chair

Julie s’est installée cette année, sur la ferme de la Bruyère, dans le Rhône. Elle élève des poulets de chair, sur une surface de 2 hectares. Elle est actuellement en conversion pour obtenir très bientôt le label AB auquel elle accorde une grande importance.  Quand on lui demande ce qui fait sa spécificité, elle répond : « L’amour de ce que je fais…la simplicité et l’envie de bien faire ! »

Lire la suite

Benjamin, producteur de châtaignes ardéchoises

Benjamin s’est installé en 2011 sur une ferme ardéchoise, construite sur un terrain pentu, très apprécié des châtaigniers et reprend un peu plus tard une seconde parcelle, en fermage, peuplée de châtaigniers centenaires. Il travaille seul sur les deux parcelles, et produit uniquement des châtaignes en agriculture biologique sur ses 7 ha.
Lire la suite

Béatrice, productrice de plantes à tisanes et condiments

Béatrice s’est installée en 2016, à Poule-les- Echarmaux, en tant que productrice de plantes aromatiques. Elle travaille seule sur une ferme de 1,2 ha, et cultive selon les principes de l’agriculture biologique une large variété de plantes aromatiques. Pas moins de 46 variétés différentes sont cultivées sur place, et une quinzaine de plantes sauvages, récoltées localement, viennent compléter cette collection.
Lire la suite

Victor et Marine, des ostréiculteurs traditionnels en AMAP !

Victor et Marine sont installés depuis 2016  à la Teste de Buch, en Gironde, et se sont lancés dans une production que l’on ne voit pas souvent en AMAP : les huîtres.   Ils travaillent ensemble, avec un ouvrier agricole, sur une ferme de 265 ares pour produire des huîtres creuses en Ostréiculture Traditionnelle, certifiées Nature et Progrès.


Lire la suite

Les Gens Sérieux : une armée de cochons pour valoriser le houblon !

Le zéro déchet fait des merveilles, et permet de joindre l’utile au délicieux : chez « Les Gens Sérieux », les résidus du brassage de la bière font les délices… d’une bande de cochons rustiques !  Humains et animaux, la bière, tout le monde en profite !

Dorian Grégoire, Colin Apruzesse et Elliot Mertz se sont installés fin 2017, à Soyans dans la Drôme. Ils brassent leurs bières à Crest, au bord de la rivière Drôme. En parallèle, ils élèvent des porcs charcutiers dans la forêt de Soyans, à 15km de la brasserie pour valoriser les restes du brassage de la bière.
Lire la suite

Les pommes du GAEC Michalet

Nous sommes trois associés en GAEC à Saint-Romain-de-Popey sur une ferme de 35 hectares de culture maraichère et arboricole en agriculture biologique depuis 4 ans.

Nous proposons une cinquantaines de productions différentes tout au long de l’année sur les marchés de détails, la vente à la ferme et la vente en gros.
Lire la suite

SARL MENAJOC, Corbas (69) : du pain et plus dans votre AMAP !

Pains, brioches et fougasses issus de céréales cultivées dans l’Est Lyonnais : bienvenue à la SARL Menajoc !
Située à Corbas, dans le Rhône, la ferme de Jean-Charles et Sébastien s’étend sur une surface de 170 hectares. Céréales à pailles, soja, protéagineux et maïs y sont cultivés en Agriculture Biologique. Mais l’activité de la ferme ne s’arrête pas là ! Depuis peu, les deux associés se sont lancés dans la transformation. Ils confectionnent désormais leurs pains, brioches et fougasses ! Actuellement commercialisés sur les marchés locaux, ces produits ne demandent qu’à être distribués dans votre AMAP. Prêts à se déplacer dans un rayon de 20 km autour de la ferme, Sébastien et Jean-Charles sont à la recherche de 5 partenariats. Intéressé‧e‧s ? C’est par ici : contact@amap-aura.org

La famille Biloo et ses abeilles dans le Puy-de-Dôme

La famille Biloo (Suzie, Sylvain et Slivan) pratique avec passion l’apiculture dans le Puy de Dôme. L’aventure a commencé en 2014 avec l’acquisition de 4 colonies d’abeilles et depuis, la ferme familiale « Souvenirs de voyages de nos abeilles »  propose tout un panel de produits à bases de miel.

 


Lire la suite

Alexis Balivet, vigneron dans le Bugey ( Ain )

Alexis Balivet est installé depuis 2010 à  Mérignat dans le Bugey (Ain). Sa ferme est un domaine viticole dans le périmètre de l’appellation Cerdon du Bugey. Alexis produit principalement du Cerdon rosé pétillant et il développe une cuvée en vin rouge. Il a aussi trois à quatre bovins sur l’exploitation pour entretenir les prés autour des vignes. Alexis livre une AMAP a Amberieu-en-Bugey et souhaite nouer des partenariats avec d’autres AMAP pour proposer des bouteilles de Cerdon.

 


Lire la suite

Petite annonce « Ferme cherche Amap » – Spiruline de Chartreuse

Maxime et Renaud (GAEC Char’Algues) viennent de s’installer sur la commune du Touvet (38660) en culture de spiruline.
Bonne nouvelle ils ont de la spiruline qu’ils distribuent directement à la ferme ou dans les AMAP !
15 euros les 100 grammes ou 140 euros le kg.
Ils invitent les AMAP à venir découvrir leur ferme en organisant par exemple avec le Réseau des AMAP une visite participative pour découvrir leurs pratiques.
Le projet pour l’année 2019 (à partir de début mai) est d‘ouvrir la ferme aux visites tous les samedis après midi en individuel ou en groupe.


Lire la suite

Anne-Marie Rousset, productrice en agriculture biologique dans l’Ain (01) à Meximieux

Anne-Marie Rousset est productrice en agriculture biologique dans l’Ain à Meximieux. Elle produit des œufs, du miel et des pommes sur sa ferme. Elle livre déjà l’AMAP de Meximieux et l’AMAP de Saint-Maurice de Beynost.

Pour le moment, elle ne cherche plus de contrats oeufs, mais sa récolte de pommes bio a été bonne et elle souhaite pouvoir les proposer en AMAP, en vrac ou en jus de fruit.

 

Anne-Marie recherche de préférence des AMAP à 35 km autour de sa ferme.

Si vous êtes intéressé-e-s pour votre AMAP, contactez nous sur contact@amap-aura.org et nous vous mettrons en contact avec Anne-Marie !

Cresson de Saint-Joseph (69) – Avril 2018

Anne Radisson est installée en Agriculture Biologique sur une surface de 0,8 hectares, à la frontière entre l’Isère et le Rhône. Elle cultive du cresson qu’elle peut proposer en AMAP toute l’année dans un rayon de 30 à 40 km autour de sa ferme.


Lire la suite

Ferme Bellevue, Le Moutaret (38) – Mars 2018

« Située au Moutaret, entre Allevard et Pontcharra sur les piémonts du massif de Belledonne, la Ferme Bellevue a été créée par la famille Renaud et nous sommes deux amis, Robin et Anne, à avoir pris la suite fin 2017.

Nous cherchons à commercialiser nos produits en AMAP.

 


Lire la suite

Marie-Pierre Peillex, La Rochette (73) – Mars 2018

Marie-Pierre est éleveuse de porcs en Savoie depuis Juillet 2015. Son cheptel se compose de porcelets qu’elle achète et élève en fonction des prévisions de vente. Elle travaille déjà avec l’AMAP de la Rochette et souhaiterai développer un autre partenariat. Ses porcs sont nourris sans OGM, en plein air sur des terrains sans fongicides ni engrais.


Lire la suite

Nathalie et Olivier Marty, Gennetines(03400) – Octobre 2017

Volailles AMAP Installés dans l’Allier en Agriculture Biologique, Nathalie et Olivier MARTY proposent une large gamme de volailles (poulets, pintades, volailles festives) entières prêtes à cuire et/ou découpées, sous vide, ainsi que des œufs. Ils commercialisent actuellement leurs produits en AMAP (celle de Moulins et celle de Gannat), marchés, drive de producteurs fermiers.
Lire la suite

Côté Cairn(26) – Septembre 2017

« Groupement de 3 vignerons (Hembise, Vincent, Cyrille), nous avons fait le choix de produire nos propres vins de vignerons après de nombreuses années en coopérative. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’accompagner nos vins, depuis la vigne jusqu’à votre table !

Pour la diffusion de notre Clairette de Die en biodynamie, nous avons choisi le « colportinage » en nous appuyant sur un réseau de Colportins.


Lire la suite

Le Jardin du Pallaix, à Saint Marcel l’Eclairé(69) – Septembre 2017

Installée sur une surface de 1532 m² depuis 2013, Isabelle cultive des plantes aromatiques selon la charte des bonnes pratiques de l’association « G’Reine des prés ». Elle est actuellement en conversion bio. Actuellement distribués en AMAP, marchés, Ruches et magasins de producteurs, les nombreux produits transformés d’Isabelle feront peut-être le bonheur de votre AMAP : gelées et sirops de plantes, tisanes et aromates, sels, vinaigres et thés aromatisés aux plantes, il y en a pour tous les goûts !


Lire la suite

La Ferme des Moulinets(26)

La Ferme des Moulinets est située en Drôme Provençale à 500 mètres d’altitude et conduite entièrement en Agriculture Biologique, (certifié par Bureau Véritas). La ferme produit des vaches de race Limousine et propose des colis de viande fraiche (génisse, veau) ou surgelée (Steak haché).
Lire la suite

Jérémy Bally, vigneron à Jullié ( Rhône )

Jérémy Bally, artisan vigneron, cultive du Gamay noir au Domaine du Bois du Chat à Jullié (69). Il propose des vins rouge et rosé AOP Juliénas.

Installé depuis 2014, il pratique une viticulture respectueuse du sol et de l’environnement. Jérémy souhaite démarrer un partenariat en AMAP, et nous proposons d’organiser avec les AMAP intéressées une visite au Domaine du Bois du Chat.

 


Lire la suite

La ferme Besson (42), de la viande en AMAP

Ferme BESSON à Saint Galmier (42)

Anne et Gilbert sont éleveurs de vaches laitières, installés depuis 2010, la ferme est labellisée bio depuis 2012. En plus du lait, ils vendent de la viande de bovins, avec l’aide d’Anne qui s’occupait déjà de la comptabilité de l’exploitation. Ils commercialisent déjà en AMAP (celle de Saint-Galmier) mais ils seraient partants pour de nouveaux partenariats éventuels. Comme ils n’ont pas de camion réfrigéré, ils ont une préférence pour des AMAP à moins d’une demi-heure de leur ferme.


Lire la suite