Informations coronavirus

Cher.e.s groupes en AMAP, cher.e.s paysan.ne.s en AMAP,
Dans le contexte épidémiologique actuel, il est de notre responsabilité collective d’éviter de participer à la propagation du virus. Dans ce contexte, le modèle AMAP est une solution résiliente : locale, solidaire, alimentaire. Le caractère alimentaire des distributions fait qu’on peut légalement les maintenir, et que cela se justifie par la solidarité vis à vis des paysan.es. La préfecture de région souligne la nécessité de ne pas interrompre les circuits courts de distribution des produits alimentaires, tels que ceux effectués par les AMAP.
—-> Retrouvez ici les recommandations du réseau
—–> Et là le kit de lutte contre le COVID 19 du gouvernement
—–> Partager ici vos solutions au sein de vos AMAP pour faire face au couvre-feu avancé à 18H

Un message avec les préconisations à prendre a été envoyé aux AMAP et paysans , cliquez ici pour le découvrir.
Retrouvez l’article qui recense toutes les bonnes pratiques mises en place au sein des AMAP et comment y contribuer !
Pour nous contacter en cas de question supplémentaire, retrouvez nos contacts ici.

14012021_Communiqué de presse

Un communiqué de presse est parti le 14/01/2021 à la presse régionale pour alerter sur les incidences catastrophiques pour les paysans à la mise en place de couvre-feu à 18H. Vous pouvez le télécharger ici.

N’hésitez pas à le relayer à votre presse locale.

 

AMAP et couvre-feu : on s’organise

Nous avons alerté le premier Ministre, la préfecture de région, ainsi que vos préfectures départementales sur les risques encourus par les paysans en AMAP qui ne pourraient plus livrer à partir de 18H sur vos départements et avons demandé une dérogation, mais elle nous a été refusée. Mais n’hésitez pas à les solliciter également: prefecture@allier.gouv.fr ou prefecture@drome.gouv.fr

Les AMAP inventent des solutions: déplacement de la livraison une heure ou deux heures plus tôt à l’AMAP de la Tricastine ou de Portes les Valence et solidarité envers les amapiens qui ne peuvent venir récupérer leur panier à ses horaires. Nous avons fait un état des lieux auprès des AMAP concernées, voici ce qu’il en ressort:

AMAP et Couvre-feu 08012021

Le courriel ci-dessous est parti aujourd’hui à l’ensemble des préfectures de départements pour alerter les préfets sur les difficultés liées à la mise en place d’un couvre-feu pour les livraisons en AMAP.


Lire la suite

Les livraisons en AMAP autorisées dans les établissements recevant du public !

Le 4 novembre dernier, le MIRAMAP a contacté le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, demandant le maintien des livraisons alimentaires organisées par les AMAP dans les établissements recevant du public.

Le Ministère à répondu favorablement à cette demande, clarifiant la possibilité pour les AMAP de maintenir les livraisons dans les établissement recevant du public, comme les salles municipales, les MJC, centres sociaux etc…

Retrouvez la réponse complète ici.

03112020 Autorisation préfet de Région

Le Préfet de région a répondu ce matin, 3 novembre 2020,  à notre relance de courriel de ce jour. Il confirme la nécessité de maintenir les livraisons en AMAP sur toute la région. Concernant notre demande de soutien auprès des mairies de maintenir ouvert des lieux publics pour les livraisons en AMAP, il s’engage à interpeller l’Association des Maires de France pour trouver des solutions, et nous invite à contacter le Ministère de l’Agriculture et de l’Intérieur pour obtenir une dérogation ou un positionnement de leur part; action que nous allons mener en partenariat avec le MIRAMAP. Vous trouverez ici la réponse du préfet.

 

29102020_Modèle de courrier _ maire

Étant donné que plusieurs AMAP ont du mal à avoir un local en période de confinement, voire sont menacées de ne pouvoir assurer leur livraison, nous vous proposons d’adresser à votre maire un courrier lui rappelant l’autorisation préfectorale de poursuivre les livraisons en AMAP, la nécessité d’avoir un lieu couvert et éclairé en cette période de confinement. Vous trouverez ici un exemple de courrier. Nous restons à votre disposition si vous aviez besoin de l’appui du réseau dans vos démarches.

Et ici un exemple de courrier pour les Amap de l’Isère.

 

Livraison, Evènement, Amap en Fêtes: tout ce qu’il faut savoir! au 22 sept 2020

Au vu de l’évolution de la situation sanitaire, les préfectures des différentes départements de la région Auvergne Rhône-Alpes ont pris des décisions différentes. Il est nécessaire que vous connaissiez les restrictions qui s’appliquent à votre département avant d’organiser ou finaliser votre évènement. De manière générale tout évènement ayant lieu dans espace privé (local d’association…) ne sont pas soumis à des restrictions de nombre de personnes, mais les gestes barrières doivent êtres respectés. Pour le reste veuillez vous référer à ce qui est écrit ci-dessous. Pour les espaces communaux (salle des fêtes…) la mairie peut décider de ne pas mettre à disposition ses locaux.

ATTENTION, d’ici votre évènement les restrictions peuvent évoluer !
Lire la suite

AMAP et COVID

Au vu de la période, voici quelques informations spéciales COVID ! On vous propose aussi un petit questionnaire pour en savoir plus sur la manière dont vous vivez cette période. Retrouvez-le ici. Promis, ce n’est pas très long, et c’est vraiment utile pour le réseau ! On vous remercie d’avance !

Les AMAP continuent à fonctionner, autorisation du préfet de région

Au vu de la période, certaines mairies peuvent décider de prendre des mesures pour interdire ou limiter les rassemblements.
Toujours pas d’inquiétude du coté des livraisons en AMAP, nous avons reçu  le 16 septembre la confirmation du préfet de Région : les AMAP peuvent continuer à fonctionner sans problème, tant que les mesures barrières sont respectées

—-> Retrouvez ici les recommandations du réseau

—–> Et là le kit de lutte contre le COVID 19 du gouvernement

Masques en AMAP

Dans le cadre du décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020: “Les rassemblements, réunions, activités, accueils et déplacements ainsi que l’usage des moyens de transports qui ne sont pas interdits en vertu du présent décret sont organisés en veillant au strict respect des mesures d’hygiènes.

Dans les cas où le port du masque n’est pas prescrit par le présent décret, le préfet de département est habilité à le rendre obligatoire, sauf dans les locaux d’habitation, lorsque les circonstances locales l’exigent.”

Nous invitons par conséquent toutes les AMAP à continuer leur livraison et à se renseigner sur le site de la préfecture départementale dont elles dépendent pour connaitre les règles en vigueur et l’obligation ou pas de porter un masque.

02/04/2020 Réponse Préfecture de Région sur l’usage des jardins familiaux

Bonjour Monsieur,

Pour faire suite à note échange téléphonique,

S’agissant des jardins familiaux :

– il est exclu que des personnes se rendent dans des jardins collectifs : si c’est un seul et unique jardin partagé , tout le monde met “la main à la patte” de plantations que tout le monde partage le risque est maximal : Le virus est très contagieux et reste sur les surfaces plusieurs heures si plusieurs personnes touchent les outils,  les plantes ou légumes à la suite c’est dangereux.

– si l’on est dans une configuration où chacun a son lopin de terre bien délimité, et que l’on ne se croise pas, c’est envisageable sauf si les lieux imposent que les jardiniers touchent le même robinet ou bien la même lance à eau, voire la même clanche d’une porte grillagée à l’entrée. Par ailleurs dans ce second cas de figure, puisque l’on n’est pas dans le cadre d’une activité professionnelle, ni du déplacement pour l’achat de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle ou de première nécessite  il faudra cocher la case 5 de l’autorisation dérogatoire de déplacement

:”Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal
d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des
personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec
d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un
même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. ”

Cordialement,

Jean-Daniel MONTET-JOURDRAN
Directeur de cabinet du Préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

—— Message original ——

Bonjour Mme Dugros,

Je vous sollicite à nouveau pour deux sujets qui nous préoccupent actuellement, l’un signalé par des agriculteurs de nos réseaux qui sont aussi horticulteurs, producteurs de plants et de semences, l’autres par des amapiens et partenaires. Tous deux sont profondément liés.

Le premier nous a été révélé par une AMAP de la Drôme, l’Amap de la Tricastine et son président Christian Jouffre, qui nous a transmis l’appel au secours d’un horticulteur. Ils ont sollicité la préfecture de la Drôme et les autorités locales. Je vous transmet ci-dessous la réponse de la préfecture et du Conseil départemental.

Il est important que ces producteurs continuent à vendre leur production car elle est essentielle à certains paysans, mais aussi à tous les jardiniers (amateurs et professionnels).

Parmi ces jardiniers ceux qui ont accès à des jardins familiaux, qu’ils soient individuels ou collectifs, et qui ont très souvent une vocation potagère. Ils nous ont fait part de leurs inquiétudes car rien actuellement ne les autorisent à rejoindre leur jardins. Et la saison est cruciale pour les plantations. Tout le monde n’a pas accès à son jardin aussi facilement que les détenteurs de villas avec jardins attenants.

La plupart de ces jardiniers, en jardins collectifs ou individuels, produisent une part non négligeable de leur nourriture. Ces jardins bénéficient souvent à des personnes logées en habitat collectif et qui sont issus de couches sociales les moins aisées. L’apport de leur jardin dans leur budget familial alimentaire est donc très important.

Les jardins collectifs fonctionnent parfois avec un jardinier salarié mais chaque adhérent du jardin participe une à plusieurs fois par semaine à des travaux importants, dont la préparation des terrains et les plantations qui se font actuellement.

Vous comprendrez aisément le lien qu’il y a entre les deux sollicitations nouvelles que nous vous faisons parvenir : que les producteurs de plants aient l’autorisation de vendre et que les jardiniers en tout genre puissent accéder à leur jardins est une chose vitale, autant socialement qu’économiquement.

Les réponses apportées par la préfecture de la Drôme nous semblent justes et en phase avec les contraintes liées à la crise sanitaire. Si le préfet de région pouvait prendre une décision similaire et autoriser les jardiniers amateurs à accéder à leur jardin nous serions heureux de nous en faire le relais auprès de nos adhérents et partenaires.

Bien cordialement,

Jean-François BAUDIN

Président du Réseau AMAP AuRA

 

COVID: L’occasion pour de nouveaux partenariats dans vos AMAP!

Depuis lundi 23 mars, de nombreux paysans se retrouvent lourdement impactés par la fermeture des marchés. Ce sont autant de débouchés en moins pour des producteurs qui favorisent la vente directe. Mais ce sont autant d’opportunités pour vos AMAP de mettre en place de nouveaux partenariats sans rentrer en concurrence avec l’existant et en respectant la charte des AMAP! Pour cela aidez-vous de Clic’AMAP!


Lire la suite

Modèle de courrier à envoyer aux Mairies

Les AMAP de Saint Étienne ont sollicité la mairie pour demander la réouverture des espaces publics pour les livraisons en cas d’intempérie, et l’utilisation de l’espace public (trottoirs) de manière temporaire. Voici leur courrier. Le Réseau AMAP AuRA vous propose un modèle de courrier cosigné par le président du Réseau pour solliciter vos mairies, il est modifiable et disponible ici.

Paysan.ne cherche débouché : les solutions départementales

Depuis lundi 23 mars, de nombreux paysans se retrouvent lourdement impactés par la fermeture des marchés. Ce sont autant de débouchés en moins pour des producteurs qui favorisent la vente directe.N’hésitez pas à vous inscrire sur les tableaux, à contacter directement des paysans inscrits pour des contrats ponctuels dans vos AMAP ou pour information à vos adhérents AMAPiens.

Lire la suite

Solidaire en temps de crise !

Sur le terrain, les AMAP qui sont en partenariat avec des centres sociaux et associations de solidarité le disent : les besoins en produits alimentaires augmentent et chaque panier est apprécié. Aussi, en ce moment plus que jamais, nous pouvons faire preuve de solidarité envers nos concitoyens les plus démunis.


Lire la suite