Déconfinement en AMAP

Depuis quelques semaines, nous commençons à nous déconfiner ! Pour organiser au mieux le déconfinement en AMAP, voici quelques informations que le Réseau souhaite faire passer :

Concernant l’organisation des livraisons

Dans la mesure du possible, nous vous encourageons à poursuivre pour le moment l’organisation mise en place. Nous sommes conscients que la reprise d’un certain nombre d’activités économiques – et donc la reprise du travail pour nombre d’amapien·ne·s – ne permettra peut-être pas de maintenir totalement cette nouvelle organisation, mais on vous fait confiance pour trouver de nouvelles solutions adaptées à vos problématiques spécifiques. Nous vous invitons également à faire en sorte que cette organisation influe le moins possible sur le temps habituel que les paysan·ne·s passent pour la livraison (la préparation en amont des paniers et les horaires décalés en journée impactent le temps de travail en cette pleine saison). La préparation des paniers peut être à nouveau effectuée sur place, par un groupe restreint d’amapien·ne·s, si c’est votre mode d’organisation habituel, avec respect des gestes-barrières.

Concernant les locaux de distribution

On sait que de nombreuses mairies ne réouvriront pas tout de suite les salles où beaucoup d’AMAP font leur distribution. Et malheureusement, la reprise des activités – et par exemple des travaux de voiries – ne permet pas forcément de poursuivre l’occupation du domaine public pour ceux qui avaient fait ce choix. Alors mobilisons toutes les ressources internes et externes aux groupes d’AMAP pour trouver de nouvelles solutions ! Une solution reste l’utilisation du parking des salles communales ou associatives, des espaces extérieurs, mais les réseaux restent présents et disponibles pour vous aider en cas de difficulté de maintien de vos livraisons, et/ou appuyer vos demande de réouverture de vos locaux.

Concernant les visites ou ateliers sur les fermes

Si votre Amap en organise, ils peuvent reprendre dès à présent, dans le respect des gestes barrières bien sûr … On sait que certaines fermes attendent avec impatience le retour des « ateliers pédagogiques » pour « apprendre aux amapien·ne·s à désherber » quelques carottes et proposer d’autres délicieuses tâches printanières. Bien sûr, en coordination entre paysan·ne·s et amapien·ne·s et en fonction des besoins sur les fermes !

Enfin, comme vous l’avez déjà fait pendant toute la durée du confinement, on vous invite à ne laisser personne de côté ; ni amapien·ne·s isolé·e·s, ni paysan·ne·s en difficulté. Et si l’un de vos paysans ne peut pas livrer, maintenez les autres livraisons. Si jamais les distributions étaient annulées, on vous rappelle que la solidarité doit jouer ! Surtout, prenez des nouvelles de vos paysan·ne·s et gardez le lien.

Un grand bravo à toutes et tous, et bon courage pour la suite !

Les AMAP ont montré leur résilience et leur force, on lâche rien !