Benoit Perdrix, éleveur en AMAP

Benoit Perdrix a repris la ferme familiale à la suite de ses parents le 1er Janvier 2010. La ferme comportait alors 73 hectares pour un cheptel de 45 mères limousines et des poulets de chair, en agriculture biologique. Benoît a progressivement fait évoluer sa ferme en modifiant la structure de ses débouchés : diminution de 8 à 2 du nombre de marchés au profit du développement des ventes en AMAP et en magasins de producteurs.