#SauvonsLePleinAir : un peu d’informations !

L’élevage avicole de plein-air est en danger, menacé par des normes sanitaires inadaptées au modèle paysan que nous défendons en AMAP.

Abattage systématique des troupeaux en cas de contrôle salmonelle positif dans l’environnement de l’élevage, claustration totale obligatoire des volailles pour cause de grippe aviaire: autant de restrictions qui poussent les éleveurs en détresse à cesser leurs activités, et entraînent maltraitance animale et fin des œufs et des volailles dans les AMAP.

  • Les salmonelles sont des bactéries que l’on trouve « naturellement » dans l’environnement. La réglementation française impose aux éleveurs détenant plus de 250 volailles, d’effectuer des prélèvements dans l’environnement (et non sur les volailles ou sur les œufs). Or les éleveurs plein-air offrent à leurs volailles des parcours plein-air dans lesquels on trouve un ensemble de bactérie dont la salmonelle. L’arrêté du 1er août 2018 ne permet plus de réaliser des analyses de confirmation sur animaux lors de détection de salmonelles dans l’environnement. Cela veut dire qu’après un contrôle positif n’importe où sur le parcours, on abat systématiquement l’ensemble du troupeau!

Des centaines de milliers de poules sont donc abattues sur la base d’un prélèvement unique réalisé dans l’environnement (sol, perchoirs…), et c’est plus d’une dizaine d’éleveurs et éleveuses en détresse qui mettent la clé sous la porte dans notre réseau d’AMAP.

  • La nouvelle réglementation sur la grippe aviaire portée par le Ministère de l’Agriculture contraint les éleveurs et éleveuses plein-air à enfermer leurs volailles pendant plusieurs mois (3 à 10 mois). Depuis le 5 novembre dernier, c’est l’ensemble du territoire qui est jugé « à risque »et aucune dérogation n’est possile. Cela revient, pour les volailles, à être tassées en très grand nombre, en permanence et dans un lieu unique.  Près de 30% des éleveurs et éleveuses de volailles plein-air risquent de disparaître du fait de cette réglementation assassine. Avec en première ligne, les petites fermes et les élevages fermiers.

Il est temps d’agir ! Ensemble, #SauvonsLePleinAir !

AMAPiens, AMAPiennes, paysannes et paysans, consultez dès maintenant le Kit d’intervention « Se mobiliser en AMAP pour le plein air » :

>>> Consultez le Kit « Se mobiliser en AMAP pour le plein air » <<<

 


Sources :

https://www.confederationpaysanne.fr/sites/1/articles/documents/Pacte_final_MISE_EN_PAGE(1).pdf

https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020AST0179.pdf

https://www.plateforme-esa.fr/article/influenza-aviaire-hautement-pathogene-en-france-en-lien-avec-le-virus-h5n8-premiers-elements