Retour général sur les rencontres du mouvement des AMAP

Par Jean-François Colin, administrateur du Réseau AMAP Auvergne-Rhône-Alpes

Commençons par un grand remerciements aux intervenant-e-s des ateliers, table ronde et conférence, et aux bénévoles et salarié-e-s qui ont aidé à l’organisation de ces rencontres !

En fin d’article, un album photo des rencontres ! (hors ateliers et visite de ferme qui sont dans leurs articles spécifiques ! )

Je suis arrivé le samedi pour le début des AG, après une introduction tripartite du MIRAMAP, d’AMAP et d’Alliance Isère qui étaient les trois composantes institutionnelles de ces rencontres.

Après une intervention de la représentante de la région AURA, nous avons écouté les comptes rendus moraux, financiers et le bilan d’activités de chacune des structures de façon singulière, puisque nous avons pour cela, tourné sur trois sites. Le gros avantage, c’est que c’est vivant (on bouge), l’inconvénient c’est que la discussion, pour une structure est difficile.

Ensuite, nous nous sommes retrouvés dans chacune des structures pour voter des orientations, et là, quelques discussions ont pu un peu s’exprimer.

Après un repas partagé et joyeux, , tout le monde s’est réparti dans les ateliers thématiques organisés. Personnellement, j’ai participé à celle qui traitait de la santé publique… constat rapide, évitons de manger pesticides et engrais.. le danger de santé publique est de plus en plus avéré, le bio est une des parades efficace à, court terme, même conclusion que Séralini et plus tard Jacques Caplat.

S’en est suivi une pause puis une table ronde “Changeons notre société par notre alimentation” Nous avons écouté une discussion avec 4 intervenant-e-s : Chantal Géhin de la FRAPNA Isère, Karine Berthaud de la métropole de Grenoble et du Päys Voironnais, Christian Gaude, co-président d’Alliance Isère et Paul Ariès, politologue et philosophe. Ce dernier nous a mis le doigt sur la nourriture paysanne en opposition à la nourriture de laboratoire…et comment les citoyens peuvent résister..

La soirée a été festive et dansante… excellente musique pour bouger, avec un vrai orchestre qui aimait mettre de l’ambiance, leur nom c’est “That’s New!”. Ce n’est pas toujours qu’un groupe trouve son public dans ce type d’évènement, mais force est de constater que cette fois, tout le monde a dansé et les musicien-ne-s ont fait des rappels volontiers !

Le lendemain un petit briefing entre administrateurs, administratrices et salariées du Réseau AMAP AURA sur les projets d’action pour l’année à venir… quelque pistes ont été avancées, à redéfinir par le CA du samedi suivant.

Quelques ateliers de présentations des outils à disposition des membres du Mouvement des AMAP ont suivi, sympathiques et colorés.

Ensuite, un moment très intéressant a été l’intervention de Jacques Caplat qui, par sa démonstration, nous a amené des éléments de remise en cause du modèle paysan-agriculteur que nous connaissons.

Ce week-end a été dense en rencontres, savoirs, sympathique et très convivial.

Bien organisé, bien orchestré en amont, chacun a pu prendre le temps de jouer sa partition dans un chœur plutôt homogène.

En remerciant beaucoup ceux qui ont œuvré pour cette joyeuse rencontre !

Jean François Colin.

Photos : Andréa Blanchin, Réseau AMAP AURA