SENSAS’AB: sélection participative de variétés potagères

Dans le cadre de ce projet intitulé SENSAS’AB, les partenaires du projet ont mis en place des essais à la ferme pour identifier des variétés interactives et caractériser de nouvelles variétés. Parmi les espèces choisies, certaines n’ont encore jamais été observées ou n’ont pas fait l’objet d’une sélection au sein du groupe (Amarante, Laitue, Coriandre). D’autres espèces ont déjà fait l’objet d’un criblage ou sont observées depuis longtemps (Tomate, Navet, Haricot). Pour connaître les résultats de ces expérimentations 2018, c’est ici.

Sur la Drôme et le Rhône, le Réseau AMAP AURA aux côtés de 10 maraichers soutenu par Valence-Romans Agglomération et la Fondation de France et en partenariat avec le CRBA,  l’ITAB, ADABIO et Grain’Avenir s’interroge sur les leviers à utiliser pour disposer de semences biologiques en quantité et en diversité suffisantes.

Aux vues des résultats 2018, qui mettent en évidence un fort effet de l’environnement, et des attentes des maraîchers partenaires, l’objectif en 2019 se resserre sur l’effet de l’environnement (pratiques culturales et sol) sur les qualités.

L’essai tomate 2019 veut tester l’effet de deux techniques culturales (irrigation et pulvérisation de consoude/ortie) sur l’expression agronomique et la qualité sensorielle et nutritionnelle des tomates.

La carotte étant un légume racine, son lien au sol apparait intuitif. Pour mieux comprendre le lien entre qualité des légumes et qualité des sols, un essai sur la carotte sera mis en place en 2019.

Les variétés d’amarantes « issues de la collection Vavilov » ont fait l’objet d’une première caractérisation sur un environnement en 2018. Cette année il est proposé de comparer le comportement de deux variétés d’amarantes sur 5 environnements. Les partenaires aimeraient également tester leur tolérance à la sécheresse et leur capacité à produire des feuilles suite au fauchage.

En novembre 2019, le réseau AMAP organisera avec les maraichers du projet SENSAS’AB et ceux qui le souhaitent un voyage d’études pour rencontrer d’autres groupes de maraîchers structurés autour de la production de semences et de plants potagers. A priori premier jour rencontre des maraichers de Haute Savoie engagés dans la Maison de la Semence 74 et le lendemain visite de Semences de Pays, artisan semencier Suisse. Date envisagée 4 et 5 novembre ou 25 et 26 novembre.

Ce projet tend à démontrer que les légumes issues de ces semences potagères paysannes sont de meilleure qualité nutritive et gustative mais aussi qu’on peut ensemble trouver des solutions pour permettre aux maraîchers de disposer en quantité suffisante d’une large gamme de semences potagères paysannes c’est à dire issues d’une sélection paysanne, échangeables librement et non brevetées.