Orage et grêle : comment soutenir vos paysan-ne-s quand les récoltes sont touchées

Courgettes hachées en pleine terre, pêches trouées sur les arbres, filets de protection percés, champs  sous un manteau de grêle blanche… Les effets de la grêle et des orages sont parfois terribles sur les fermes.

Les aléas climatiques étant de plus en plus fréquents sur nos territoires, nous vous rappelons que les AMAP sont solidaires de leurs paysan-nes.  Le Réseau a mis en place un kit « Gestion des aléas climatiques » afin de rappeler les bases des engagements, favoriser le dialogue entre paysan.ne.s et amapien.ne.s et trouver des solutions collectives. Pour le voir, cliquez ici. 

D’autres solutions de soutien existent, comme les cagnottes solidaires qui peuvent apporter une aide financière ponctuelle sous forme de prêt. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Nous vous proposons de lire des expériences concrètes de cagnottes solidaires dans le réseau en suivant le lien ici !

Vous pouvez organiser une visite de ferme chez les paysan-ne-s en difficulté. Pour voir un exemple récent de visite au Gaec Jacquet des Presles, cliquez là, et pour voir avoir un modèle d’organisation de visite de ferme, c’est par :  Visite Aléa

Enfin, paysan-ne-s en AMAP, en cas de dégâts de grêle, orage, tempête etc. sur votre ferme, n’hésitez pas à communiquer auprès de votre AMAP et informer des effets des aléas climatiques sur vos productions.