Formation « Sélection participative en semences potagères : cas de la tomate »

En partenariat avec l’ADABIO (l’association pour le développement de l’agriculture biologique en Savoie, Haute-Savoie, Isère et dans l’Ain) le Réseau AMAP AURA participe à l’organisation de deux journées de formation à destination de tous les porteurs de projet et maraîcher-es du Rhône et de la Drôme : « Sélection participative en semences potagères: cas de la Tomate », Le mardi 28 Aout à Arnas (69) ou le jeudi 30 Août à Beaumont les Valence (26). Après un rappel théorique des bases de la sélection, vous pourrez participer à un processus de sélection de plusieurs variétés de tomates avec une phase préalable d’évaluation gustative.  Inscriptions attendues avant le 20/08 via les formulaires en ligne: Pour le mardi 28 Aout à Arnas (69) cliquez iciPour le jeudi 30 Août à Beaumont les Valence (26) cliquez ici

Le Réseau AMAP AURA organisera en partenariat avec l’ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique) des séances de « napping » afin d’évaluer la qualité gustative des variétés avec des mangeurs lors d’évènements grand public. Rendez-vous à la Fête de l’Automne le 17 septembre à Miribel Jonage, à la fête des Récoltes le 22 septembre à Lyon et à la Ferme des Volonteux.

Et en 2019 certaines variétés seront ensuite analysées en laboratoire pour évaluer leur qualité nutritive.

Ce projet pose les bases d’une sélection participative de variétés potagères adaptée aux territoire, aux différents besoins des maraîchers et correspondant aux attentes gustatives et nutritives des mangeurs. Plusieurs associations d’artisans semenciers travaillant sur la production de variétés potagères, nous consacrerons un article sur eux dans une prochaine lettre d’information.

 

Genèse du projet

En 2016-2017, le Réseau AMAP en partenariat avec 5 maraîchers du Rhône, le CRBA, Alain Alexanian, et soutenu par la Métropole de Lyon a coordonné un projet de valorisation patrimoniale et gustative de semences potagères. Ce projet permet de comprendre la nécessité de défendre et de développer la biodiversité cultivée. Il met en avant un patrimoine local oublié. A travers 5 recettes, 6 films, des fiches histoire-recette et des sacs à l’effigie du projet, et l’édition d’un jeu de l’oie géant,  le Réseau AMAP se donne l’objectif de sensibiliser le grand public à ces questions et donne la possibilité à chacun, en venant chercher son panier, de promouvoir la diversité des semences potagères, de se régaler d’une recette originale et de défendre notre souveraineté alimentaire.

En 2018-2019, le Réseau AMAP en partenariat avec 10 maraichers sur la Drôme et le Rhône, soutenu par Valence-Romans Agglomération et la Fondation de France et en partenariat avec le CRBAl’ITAB, ADABIO et Grain’Avenir s’interroge sur les leviers à utiliser pour disposer de semences biologiques en quantité et en diversité suffisantes. Ainsi toute l’équipe s’engage à mettre en production plusieurs variétés d’une même espèce sur des terroirs différents et à analyser les caractéristiques agronomiques, nutritives et gustatives pour arriver à la sélection de manière participative de variétés potagères qui seront ensuite multipliées et diffusées largement. Parallèlement l’ensemble du projet prévoit des formations juridiques et techniques pour créer-penser les solutions de demain. Ce projet tend à démontrer que les légumes issus de ces semences potagères paysannes sont de meilleure qualité nutritive et gustative mais aussi qu’on peut ensemble trouver des solutions pour permettre aux maraîchers de disposer en quantité suffisante d’une large gamme de semences potagères paysannes c’est à dire issues d’une sélection paysanne, échangeables librement et non brevetées.

Chaque maraîcher a choisi d’expérimenter quelques espèces à travers la production de 4-5 variétés de chaque. Tomates (Beaurepaire, Ivory egg, Pêche rouge Merveilles des marchés, Savignac, Beaurepaire), laitue, navet, haricots (haricot nain Tézier d’Or, haricot beurre nain du Mont d’Or, haricot 100 pour1, haricot récolte d’or nain, Aiguille verte), amarante, coriandre sont les espèces étudiées. 

Depuis le mois de mars 2018, 10 maraichers ont mis en production des semences potagères mises à disposition par le CRBA. Le 22 mai dernier, les maraichers de la Drôme se sont retrouvés au jardin Tetragone à la Ferme des Volonteux pour observer les cultures et se mettre d’accord sur les critères de différenciation entre variétés à observer. Mardi 29 mai c’était au groupe Rhône de se retrouver à Saint Etienne des Oullières et Arnas pour effectuer le même travail. Tout l’été, le CRBA et Grain’Avenir organiseront le suivi agronomique des cultures.

Suivez-nous sur Youtube en tapant AMAPAURA ou sur la page de notre site

Si vous êtes intéréssé-e6s par ces questions, si vous souhaitez y participer, en tant que mangeur-goûteur ou en tant que  maraîcher, n’hésitez pas à nous contacter: coordination@amap-aura.org