Hélène et Nicolas, paysans-boulangers éleveurs en Haute-Loire

Hélène et Nicolas sont deux anciens amapiens de Saint-Priest, dans le Rhône. Pour eux deux, cette expérience à été un déclic pour changer de vie. Échanger avec les producteurs-paysans de l’AMAP les a conforter dans leur envie de retour aux sources. Offrir des aliments de simples et de qualité tout en prenant soin de l’environnement est maintenant au cœur de leur quotidien !

De technicien dans l’informatique Nicolas est devenu paysan-boulanger-éleveur. Il est maintenant installé depuis 4 ans en Haute-Loire, à 1000 m d’altitude, après avoir repris l’exploitation de son papa. Il a converti les 40 hectares de la ferme à l’Agriculture Biologique, créé les éléments de stockage, le circuit de tri du grain, la meunerie et le fournil. Après une longue réflexion, il a décidé de garder l’élevage de vaches allaitantes (viande) existant dans un souci de cohérence agronomique. La Grange aux Épis était née !

Pour équilibrer les rotations, la culture des céréales (blés anciens, seigle, grand épeautre) alterne avec les lentilles, la cameline et les prairies temporaires.

Toutes les céréales produites sur l’exploitation sont triées, puis transformées en farine à la ferme avant de devenir des pains au levain naturel. La pâte est pétrie et façonnée à la main, la cuisson se fait dans un four à bois. La vente s’effectue sur place deux fois par semaine et dans un magasin de producteurs.

L’élevage comporte 11 vaches mères Charolaises et Aubrac, un taureau Aubrac, des bœufs et génisses. L’effectif (très modeste) est de 25 bêtes. Les animaux ne mangent que du foin ou de l’herbe, jamais de céréales ou « d’aliments », même pour la phase d’engraissement. Elles pâturent les parcelles qui ne peuvent être cultivées (trop humides, trop de pente…), apportent le fumier nécessaire aux céréales et mangent le foin produit sur les prairies temporaires.

Un programme de préservation des zones humides est en cours de développement sur l’exploitation et nous souhaitons, dès que cela sera possible replanter des haies.

D’ici la fin d’année, Hélène s’installera en association avec Nicolas. A deux, ils souhaitent diversifier leur production !

Hélène et Nicolas sont à votre écoute pour vous rencontrer et vous donner tous les renseignements dont vous pourriez avoir besoin !

Produits de La Grange aux Épis pouvant compléter l’alimentation d’une AMAP :

  • pains divers et variés (blés anciens, seigle, grand épeautre, graines…)
  • viande bovine (bœuf, génisse, veaux) – 2 à 3 fois dans l’année
  • lentilles vertes
  • brioches au levain (sans levure)
  • pains au lait
  • huile de cameline

Hélène et Nicolas sont prêts pour un partenariat AMAP d’ici la fin d’année 2022.

« Pour nous, intégrer une AMAP, ce serait bien plus qu’obtenir un nouveau débouché pour nos produits. Ce serait aussi un aboutissement de notre travail, une reconnaissance et un joli clin d’oeil à notre parcours: d’amapiens, nous sommes devenus paysans et nous revenons à l’amap côté producteurs » – Hélène et Nicolas

Intéressé·es ? N’hésitez pas à nous contacter pour être mis en relation avec Hélène et Nicolas, à contact@amap-aura.org ou au 07 74 80 06 29.