La craquante et les castagnettes : spiruline et châtaignes proposées aux AMAP de la région

La craquante et les castagnettes, c’est l’histoire de la rencontre des savoirs faire d’Eva, castanéicultrice et Gaël, spirulinier, en 2016. Ils se sont installés en 2017 dans les monts d’Ardèche, à Chalençon, pour cultiver de la spiruline et des châtaignes sur leur ferme : la ferme du Serre.

La spiruline : une cyanobactérie qui vous veut du bien !

La spiruline se présente sous forme de paillette ou en poudre. Elle est cultivée dans des bassins de  350m2, construits par les soins d’Eva et Gaël, et alimentés en eau de source. La spiruline se développe dans ces bassins, elle est ensuite récoltée et filtrée, puis pressée pour être transformée en …. Spaghettis ! Elle est enfin séchée sur des séchoirs solaires, avant de se transformée en paillette ou poudre.

La spiruline est souvent considéré comme une algue, explique Eva, mais en réalité il s’agit d’une Cyanobactérie. Elle se développe à l’état naturel dans des lacs d’eau douce légèrement salée et natronées. Récoltés et consommée par les Kanembous notamment (peuple du nord du Tchad), des chercheur s’y intéressèrent pour ses vertues nutritives à partir des années 60.

En effet, la spiruline est pleine d’éléments nutritifs. Eva explique qu’elle fait partie des éléments les plus riches en anti-oxydants, protéine, phycocyanine, vitamine B12 et Fer. Par exemple : la spiruline est trois fois plus riche en protéines que la viande, et contient 5 fois plus de fer que les épinards, et deux fois plus de Bêta-carotène que les carottes !

Sur la même ferme, Eva et Gaël produisent aussi des châtaignes, les fameuses Castagnettes !

Ils ont réhabilité et entretenu 4 hectares de châtaigneraies de variétés anciennes selon des méthodes traditionnelles. Les châtaignes sont ramassées, épluchées et transformées par leurs soins, pour en faire des châtaignes au naturel, des confitures, des compotes…

Les partenariats en AMAP seraient pour eux une manière de pérenniser leur revenu, et de créer du lien avec les amapiens. Ils pourraient organiser 3 à 5 livraisons par an, et se déplacer dans la région, avec un maximum de 4h de route à partir de chez eux.

Intéressé par un partenariat spiruline et châtaigne ? Contactez nous à contact@amap-aura.org