Laetitia et Julien, éleveurs en viande bovine dans le Puy de Dôme.

Julien et Laetitia sont paysans éleveurs en viande bovine (veaux) et se sont installés dans le Puy-de-Dôme en 2019.  Julien a repris la ferme familiale EARL Les Patureaux avec l’aide de sa femme Lætitia. Ils sont tous deux éleveurs de vaches allaitantes Aubracs et Montbéliardes.

Située dans le parc du Livradois Forez en moyenne montagne, leur ferme est autonome à 98% pour l’alimentation des animaux. Toute la belle saison, les vaches mangent l’herbe des pâtures et l’hiver, à l’étable, elles sont nourries du fourrage et des céréales produites par leur soins (sans ensilage, sans OGM).

Ils disposent de 64 hectares,  dont 60 hectares d’herbage autour de l’exploitation, un bel avantage pour déplacer les vaches essentiellement à pied et à leur rythme. Les 4 hectares restants sont utilisés pour la culture de céréales.

Leur cheptel se compose actuellement de 27 vaches Aubracs et 5 Montbéliardes qui nourrissent les veaux de lait directement au pie. Ils assurent une rotation du troupeau sur les prairies, permettre aux animaux d’avoir accès à une nourriture diversifiée, toujours riche en éléments nutritifs  et pour respecter les sols des pâtures.

Soucieux du bien-être de leurs animaux, ils ont mis en place des dispositifs de confort au sein de l’étable : stabulation libre avec logette matelassée, brosse fixe…Pour les jeunes génisses et taurillons, Laetitia prend le temps de les masser et les brosser afin qu’ils soient en confiance et moins peureux lors des soins et des manipulations.Au pré, les vaches reçoivent leur visite plusieurs fois par semaine et ils veillent à ce qu’elles ne manquent de rien.

Les vaches sont soignées au maximum par la phytothérapie, des oligo-éléments et des produits fortifiant d’Eurodynam, en limitant au maximum l’utilisation d’antibiotique (en dernier recours uniquement).

Les AMAP leur permettraient de stabiliser leur ferme, d’avoir un contact avec les amapiens et d’être sur un circuit en vente directe. Laetitia et Julien souhaitent en effet valoriser l’ensemble de leurs produits en vente directe ou circuits courts. Ils recherchent des AMAP avec qui démarrer des partenariats sur un rayon de 100 km autour de la ferme, avec des distributions plutôt le jeudi ou le vendredi.

Ils proposent des caissettes de 5 kg ou de 10 kg en veau rosée Aubrac ou veau de lait. Des caissettes de viande bovine peuvent être proposées éventuellement mais pour le moment sur des petites quantités.
Ils travaillent avec un abattoir et laboratoire de découpe qui préparent et conditionnent les colis. Les caissettes sont récupérées et livrées le jour même ou le lendemain.

Si vous souhaitez être mis en relation avec Lætitia et Julien, pour les soutenir dans leur démarrage d’activité, et les aider à commercialiser au maximum en vente directe, n’hésitez pas à nous contacter contact@amap-aura.org