L’EARL des Minières en Nord-Ardèche : mettez des fruits bio et de saison dans votre panier.

Franck et Nadine Stinmestre sont  paysans en Nord-Ardèche à Talencieux, non loin d’Annonay en bordure de la vallée du Rhône. Ils souhaitent proposer des pommes et des abricots en AMAP. Du fait de la saisonnalité de ces produits, pensez à anticiper les contrats  si vous en voulez pour votre AMAP !

La ferme et son histoire

L’histoire de la ferme commence en 1993, quand le père de Franck est licencié après 25 ans de travail dans l’industrie. En 1995 la ferme prend forme avec la construction de deux bâtiments de volailles de chair à destination d’un groupement de volaillers fermiers ardéchois. En 1998, Franck rejoint la ferme après des études en horticulture, et la ferme s’étend avec la location de nouvelles surfaces, la plantation de vignes et d’abricotiers conduits en bio. Le père de Franck part à la retraite en 2010 et un an après, des pommiers sont plantés et la vente de fruits en direct se développe. Nadine rejoint la ferme en 2018, en tant que salariée pour prendre en charge la vente des fruits. Aujourd’hui, l’EARL emploie des salariés en fonction des besoins et a un projet de stockage des fruits en chambre froide, et d’emballage.

La production et les modes de culture

Sur leur ferme, les productions sont variées : Il y a de la vigne, des abricotiers, des pommiers, des cerisiers et de la volaille, une ferme diversifiée en polyculture-élevage en somme. Les fruits sont labellisés en agriculture biologique et les vignes en conversion en bio. Les abricots sont en variétés Bergeron et Bergeval, et les variétés de pommes répondent aux doux noms de Corail, Dalinette et Goldrush.

La ferme mise sur le travail des auxiliaires de culture en préservant l’environnement et la biodiversité : des haies composites, un désherbage mécanique du sol, des filets de protection sur les arbres et de l’argile calcinée contres les insectes. Pour lutter contre les champignons, un peu de souffre et de cuivre (autorisés par le cahier des charges bio) sont utilisés à faible dose. Quant aux engrais, ce sont les effluent d’élevage qui sont ainsi valorisés.

L’EARL privilégie les circuits court : vente à la ferme, marchés de producteurs, plateforme de commande par  internet avec Agribio 07, magasin de producteurs et AMAP. Un projet de vente de la totalité des fruits en circuit-court est prévu pour 2020.

Partenariats en AMAP et types de contrats.

Franck et Nadine sont prêts à se déplacer en Région Rhône-Alpes pour distribuer leurs fruits en AMAP, et pourquoi pas aller jusqu’en Franche-Comté. Ils peuvent se déplacer pour une commande de minimum 1 tonne. C’est beaucoup mais s’il y a plusieurs AMAP qui se trouvent dans un rayon de 50 kilomètres et qui commandent chacune 200 à 300 kilos de fruits, ils peuvent organiser  un circuit de livraison comme ils le font déjà dans le Doubs par exemple.

Ils proposent des abricots à 4 euros le kilo (prix minimum), par caisses en bois de 5kg et des pommes à 2,30 euros le kilo (prix minimum)par caisse en bois de 5kg. Du fait de la saisonnalité des produits, les abricots seraient pour des contrats du 25 juin au 25 juillet et les pommes du 25 septembre au 25 février.

Nadine et Franck peuvent aussi proposer des jus de pommes et des nectars d’abricot ainsi que des purées quand ils en ont en stock au moment de la récolte.

Ils travaillent déjà en contrat avec l’AMAP d’Amplepuis (UNITERRE) à qui ils ont livré des abricots, et ont travaillé la saison dernière à l’AMAP Mines de liens à Chessy. Ils ont également livré plusieurs association de consommateurs près de Pontarlier; Alter marché du Dan, alter conso à Torpes, les mange-tout bio à Le Russey.

Intéressé-e-s pour votre AMAP ? Contactez contact@amap-aura.org et nous vous mettrons en lien avec Franck et Nadine .