L’escargot des Monts Foréziens : installation en cours de Delphine Vialette

Après 17 ans passés dans le secteur de la restauration, Delphine Vialette a décidé de se réorienter vers la création de son exploitation agricole. Elle a donc commencé une formation en agriculture sur un an, le BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole) et son installation est prévue pour février 2019.

Son troupeau sera d’un genre de bêtes à cornes un peu particulier : des escargots, alias « Helix Aspersa ». Cette variété d’escargot n’est élevée qu’en France et garantit son origine. L’exploitation d’un hectare se situera dans la plaine du Forez, dans la Loire à Sury le Comtal.

Conseillée par la chambre d’agriculture pour son plan d’installation, Delphine suit une formation pour faire partie du réseau « Bienvenue à la ferme » et rejoindra en 2019 « Aspersa », l’association des producteurs d’escargots fermiers. Elle possède un parc de 100 m2 où elle élève à ce jour 50 000 escargots et dès son installation en février 2019 elle mettra en place 9 parcs de 100 m2 .

Pour s’occuper des escargots, pas d’engrais, pas de fongicides, pas de traitement mais du désherbage manuel, des filets de protection pour les protéger des oiseaux, et quelques pièges à rongeurs. Environ 60 % de l’alimentation des escargots sera produite sur sa ferme (trèfle, colza, luzerne), et le reste, un aliment composé de lupin, maïs et luzerne sera acheté à « Hélinove », un fournisseur français. Delphine fera faire de la reproduction d’escargots sur sa ferme.

Une fois prêts, les escargots seront transformés dans un laboratoire à Montbrison pour faire des conserves en verrine et des bocaux qui contiendront des « chaires » c’est à dire un escargot sans coquille.

  • Des escargots cuisinés au court bouillon avec des légumes et épices.  ( 6,10 en verrine de 24 chaires et 12.20 en verrine de 48 chaires)
  • des escargots à l’assaisonnement salade ou moutarde (6,10 en verrine 48 chaires)
  • de l’escargotine, une mousse apéritive (6 euros les 100g)

Une autre partie du troupeau d’escargots sera vendue en vif à des circuits longs.

L’escargot étant un produit de saison, plusieurs AMAP pourront être livrées dans une même période sur la région. La gamme proposée en bocaux a une longue date de conservation, les livraisons seront donc possibles une fois par mois ou trimestre et pour un minimum de commande de 150 euros.

Delphine est prête à se déplacer en Haute-Loire, dans le Rhône, en Isère et bien sure dans la Loire.

Si vous souhaitez avoir des escargots dans votre AMAP et passer un contrat, contactez nous sur contact@amap-aura.org et nous mettrons en contact avec Delphine !