Aider les paysans en AMAP : que faire ?

Vous souhaitez donner un coup de main sur la ferme d’un des paysans de votre AMAP :

La DRAAF nous invite à la plus grande prudence.

La réponse de la DIRECCTE que nous avons questionné sur le sujet invite à la plus grande prudence sur le sujet du bénévolat : “il faut une absence absolue de contrepartie et de lien de subordination – donc c’est admis entre membres d’une famille mais sinon assez sujet à caution – en cas d’accident du travail, risque de problèmes humains, juridiques et financiers” ».

1/ Avant tout, prenez contact avec vos paysans pour vous assurer qu’ils ont besoin d’aide : plusieurs paysans, administrateurs dans des réseaux d’AMAP annoncent qu’ils ne manquent pas de main d’œuvre et que l’appel de Didier Guillaume concerne avant tout les gros producteurs qui n’ont pas l’appui de leurs saisonniers.

2/ Organiser le coup de main solidaire :

S’il s’avère que vos paysans ont besoin d’aide, vous pouvez vous organiser pour leur apporter un coup de main. Attention ! Ayez une vigilance à ne pas transformer un coup de main en travail déguisé (passible d’amendes) ! Pour rappel, voici le lien vers le kit cadre légal : Pour éviter ce piège, pensez votre aide en terme de :

  • Chantier ponctuel avec une ou deux personnes du même foyer ?
  • Aide récurrente avec plusieurs AMAPiens qui tournent les uns après les autres ?
  • Aide à la confection en avance des paniers de votre AMAP
  • Aide à distance sur les tâches administratives (suivi des contrats, chèques, etc)

3/ Pour du travail rémunéré, vous pouvez passer par la plateforme nationale : https://desbraspourtonassiette.wizi.farm/

4/ Quelle attestation de déplacement ?

Si vous allez donner un coup de main ponctuel : vous pouvez tenter une autorisation par l’AMAP, sur le modèle de celle que propose le secours populaire pour ses bénévoles. Il est important que la décision soit prise collectivement, et qu’en cas de contrôle qui tournerait « mal », l’ensemble des amapien.ne.s portent la responsabilité de l’amende, et non juste la ou les deux personnes ayant fait le déplacement.

Nous attendons une réponse de la DRAAF pour en savoir plus sur les possibilités de déplacement sur les fermes des paysans en AMAP qui souhaiteraient de l’aide.

Si vous allez travailler à la ferme (travail salarié), demander une autorisation de déplacement professionnel à votre paysan.