AMAP et Couvre-feu 08012021

Le courriel ci-dessous est parti aujourd’hui à l’ensemble des préfectures de départements pour alerter les préfets sur les difficultés liées à la mise en place d’un couvre-feu pour les livraisons en AMAP.

Bonjour Madame le Préfet,

Je me permets de prendre les devants suite à l’annonce de la mise en place de couvre-feu dès 18h00 dans certains départements selon la situation sanitaire.

Dans l’éventualité malheureuse d’une mise en place du couvre-feu dès 18h00 dans un des départements de notre région, l’immense majorité des Amap ne pourrait plus assurer de livraison sans mettre en défaut les amapiens (clients des paysans) pour venir récupérer leur panier. Notre système fonctionne par des livraisons en soirée après la journée de travail permettant à chacun de récupérer ses paniers.

Nous ne voyons pas comment avancer les livraisons sans prendre sur le temps de présence aux champs des paysans ou sur le temps de présence au travail des amapiens actifs ? Les livraisons ne durent qu’une heure et les paysans n’ont pas le temps ni les moyens de faire des livraisons au domicile des amapiens (en moyenne 50 foyers et une dizaine de paysans différents par Amap).

Est-il possible de prévoir, lors de l’élaboration des décrets, une dérogation pour les livraisons alimentaires par paniers (Amap et systèmes voisins, type jardins de Cocagnes) ?

Je vous souhaite une bonne année 2021, malgré le contexte difficile que nous vivons tous. Il importe de garder un esprit combattif et de rester soucieux du bien-être de nos concitoyens, ce que nous tâchons de faire au niveau de nos associations en soutenant les paysans et en veillant à la continuité de l’approvisionnement alimentaire des amapiens.

Jean-François BAUDIN

Président du réseau AMAP Auvergne Rhône-Alpes

.