Appel à adhésions

Bonjour,
En tant que trésoriers du réseau régional des Amap nous souhaitons, en accord avec notre conseil d’administration, lancer un appel aux paysannes et paysans partenaires des Amap en Auvergne-Rhône-Alpes.
Cette entrée en matière vous indique déjà qu’il sera question des moyens dont notre Réseau dispose !

Ce Réseau, après des difficultés rencontrées au début des années 2010, s’est réinventé dans ses projets, son organisation, les actions qu’il porte. Notre Réseau, pour très modeste qu’il soit, a grandi et s’appuie sur une force militante et salariée qui nous permet  d’intervenir sur le territoire, en appui aux Amap (c’est notre « cœur de métier ») mais aussi, et ce depuis plusieurs années, aux côtés des paysannes et des paysans. Que ce soit sur la maraîchage, l’élevage ou l’abattage paysan, sur les problèmes de solidarité et d’aléas climatiques, d’installation, le soutien grandissant à l’agriculture paysanne aux côtés de nos amis des organisations paysannes, le Réseau et ses Amap se sont fortement rééquilibrés sur l’une de ses deux jambes, le monde paysan.

Du côté des amapiens, de gros efforts sont faits depuis des années pour augmenter la part des cotisations. Des recherches de subventions, de partenariats, complètent notre recherche de fonds pour financer ce travail, ce réseau.
Et nous souhaitons sensibiliser les paysan·nes en Amap que vous êtes. Il est demandé à chacune et à chacun d’apporter son soutien, en adhérant chaque année au Réseau. Nous constatons que moins d’un quart de ces dernier·es cotise actuellement.

La cotisation minimum (pour les petites fermes, ou celles en difficulté) est de 25 € par an. Cette cotisation n’est due bien sûr qu’une fois, que l’on livre dans une ou dans 10 Amap ! Bien entendu, d’autres montants (50, 100 € ou plus selon son bon vouloir) sont proposées.

Mais une chose est sûre, à un moment ou notre budget 2021 et possiblement celui de 2022 s’annoncent déficitaires, si la totalité des paysan·nes en Amap acceptaient de régler une cotisation annuelle de 25 à 50 € (moins cher que ce que coûte à l’année un banc sur un marché communal), le problème de moyens de notre Réseau serait durablement réglé.

Nous savons que, comme les Amapiennes et Amapiens, vous cotisez à pas mal de structures. Nous souhaiterions réussir à vous convaincre qu’apporter un (modeste) soutien au Réseau des Amap, partenaire et allié inconditionnel de l’agriculture paysanne ou biologique depuis les années 2000, est d’abord un geste de solidarité, mais aussi un engagement à nos côtés, comme nous le manifestons à vos côtés semaine après semaine.
Un grand merci, et nos vœux que cette année 2022 soit bénéfique à chacune et chacun d’entre vous.

Jean-François Colin et Jean-Pierre Mousset, co-trésoriers

>> Soutenir le réseau AMAP AuRA en adhérant <<