Etre producteur en AMAP en tant que « paysan de famille »

Aujourd’hui jeune retraité, Pascal Boyer revient sur les raisons de son engagement en AMAP et sur sa vision du métier de paysan. Il met en lumière, à travers son expérience, la puissance des liens qui unissent amapiens et Paysan en AMAP. En tant que « paysan de famille », par analogie avec le « médecin de famille », il est fier d’entretenir une relation privilégiée avec ses clients et de participer à leur bien-être en leur fournissant des aliments bio et locaux de qualité.