Transmettre c’est l’affaire de tous !

Le Réseau AMAP AuRA est lauréat d’un programme ARPIDA financé par le Ministère de l’Agriculture pour travailler avec 9 partenaires (CREFAD Auvergne, DaSA, La Brèche, FR CIVAM Auvergne, ADDEAR42, ADDEAR01, Atelier des Possibles, Terre de Liens Auvergne, Haute Loire Bio) pendant 1, 5 an à la sensibilisation, formation, accompagnement des élus, bénévoles de nos associations, amapiens, cédants, techniciens agricoles, porteurs de projets pour faire que les transmissions agricoles soient nombreuses, variées, anticipées et engendrent une transformation sur nos territoires ruraux.

Élus, cédants, porteurs de projets agricoles, citoyens, techniciens agricoles, on a tous un rôle à jouer, car la transmission vient toucher en cascade des enjeux d’intérêt général: transition écologique, alimentation relocalisée, création d’emploi, développement local. En voici la démonstration et les préconisations.

 

 

Et les productions sont différentes face à cet enjeu, partout en France, et en AuRA, les fermes en élevages ont beaucoup plus de mal à retrouver des repreneurs, et cela pose de nouvelles questions autour de transmissions agricoles nécessitant des restructurations de fermes. Aujourd’hui on peut installer plusieurs porteurs de projets sur une ferme, et diversifier les productions, ancrer le travail dans le collectif et donner plus de chance à ces fermes de se pérenniser. C’est l’enjeu du livret édité par INPACT national: “Et si on restructurait les fermes”

Le Réseau AMAP AuRA travaille donc sur plusieurs axes en 2021 dans le cadre d’un groupe de travail composé d’administrateurs‧trices du réseau, d’amapiens, de paysan‧ne, et de bénévole Terre de Liens:

  • un plaidoyer sur la transmission à envoyer aux candidats aux élections régionales et départementales, vous pouvez vous en saisir au niveau local pour alerter vos élus sur la problématique
  • des rencontres sur les territoires avec les AMAP, et les partenaires et les élus pour essayer d’enrayer le problème et encourager les transmissions agricoles, ça démarre dans le Haut Bugey, nous pouvons vous accompagner sur vos territoires, contactez-nous.
  • des formations pour les bénévoles des AMAP en partenariat avec Terre de Liens
  • des formations pour les élus de Haute-Loire les 3-4 mai prochains
  • l’organisation de projections-débats, ateliers, conférences sur la thématique
  • l’encadrement d’un stagiaire 6 mois Théo Enjalbert sur “Rôles des AMAP dans la Transmission agricole, et analyse du levier de l’acquisition foncière pour faciliter les transmissions”

La thématique vous intéresse, rejoignez-nous!

Amélie: coordination@amap-aura.org

Théo: stagiaire@amap-aura.org